Le Vatican n’échappe pas à la vague sociale : le Pape va tweeter

Régulations

« C’est comme l’évangile : une petite graine de moutarde, une fois dispersée, pousse dans les buissons où les oiseaux peuvent se reposer. »

C’est par l’analogie de la graine de moutarde que le Père Claudio Maria Celli a évoqué auprès de notre confrère The Guardian le projet du Vatican d’ouvrir un compte Twitter pour le Pape. « Le tweet peut être reformulé, rediffusé, relancé et diffusé », a indiqué celui qui est à la tête du conseil pontifical pour les communications sociales.

N’allez pas croire, cependant, que le Pape et le Vatican ne sont pas à la page… numérique. Voici 16 ans, le pape lançait son site web, un précurseur en quelque sorte. Et il y a une dizaine d’années, le Vatican enchainait avec la prière du jour par SMS.

Fini les bulles, bienvenue au numérique

Depuis 2009, une chaine YouTube informe au quotidien sur les activités du Souverain Pontife, avec audio et vidéo. Le site Pope2you s’adresse aux jeunes catholiques. Une page Facebook cible le même public, ainsi qu’une application iPhone. Enfin le Pape en personne, dans un message diffusé en janvier 2010, a encouragé les prêtres à lancer des blogues et investir les sites de médias sociaux. Et en juin 2011, le Pape lançait son premier tweet depuis un iPad 2 !

Âgé de 85 ans, le Pape Benoît XVI n’écrira pas personnellement les messages sur ses tweets. Mais promis, c’est lui qui en approuvera la diffusion. Une interrogation demeure : quelle sera l’adresse Twitter du Pape ? La réponse pourrait venir du journal italien Corriere della Sera, qui parie sur @BenedictusPPXVI.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur