Le virus ‘Cain & Abel’ ébranle un serveur du New Hampshire

Sécurité

Le serveur des cartes d’immatriculation des véhicules de l’état du New Hampshire abritait un virus. D’où pouvait-il provenir? Le FBI est sur les dents

‘Cain & Abel’, virus informatique, a été découvert sur le serveur qui gère les cartes d’immatriculation des véhicules pour l’Etat du New Hampshire.

D’après les autorités, rapporte Computerworld de ce 22 février, il n’existe pas de preuve qu’il y ait eu un accès aux données des possesseurs de cartes de crédit enregistrées sur le serveur. Ce dernier ne stocke que les numéros des cartes, mais pas d’informations personnelles. Néanmoins, il a été demandé aux citoyens qui ont effectué des transactions via le serveur de vérifier attentivement les historiques de leur comptes bancaires. Et, pour l’instant, aucune transaction illégitime n’a été repérée. L’origine de ‘Cain & Abel’ C’est lors d’un contrôle de routine, à l’aide d’un outil de veille de Cisco, utilisé pour repérer, tracer et stopper les anomalies, que le virus a été repéré. Sa caractéristique : il peut permettre à une personne extérieure de surveiller l’activité du serveur. Ce dernier a été embarqué par le FBI, qui effectue des analyses pour comprendre par où est arrivé l’intrus. Pour l’instant, aucune réponse n’est donnée. ‘Cain & Abel’ peut être arrivé depuis le système, ou par Internet. En attendant les conclusions de l’enquête, un agent du service informatique a été mis à pied.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur