Le W3C améliore l’accessibilité des sites web

Logiciels

Le standard WCAG 2.0 permettra de rendre les sites web accessibles au plus grand nombre. Il dispose d’un large soutien de la part de l’industrie

Le Consortium World Wide Web (W3C) lance le standard WCAG 2.0 (Web Content Accessibility Guidelines), qui permettra aux développeurs de créer des sites web adaptés aux personnes handicapées. Cet ensemble de recommandations est issu du groupe de travail WCAG, qui compte des membres prestigieux : Adobe, Boeing, Google, HP, IBM, Microsoft, SAP, l’UNESCO, etc. Il est adapté à tous les contenus web : textes, images, audio et vidéo. Il s’applique aussi bien au HTML qu’aux CSS ou au SMIL.

“Comme les WCAG 2.0 s’appliquent à toutes les technologies web, elles garantissent que le web restera accessible aux personnes atteintes de handicaps au fil de l’introduction de nouvelles technologies. Lors du développement de WCAG 2.0, nous avons pris en compte les milliers de commentaires reçus se rapportant aux besoins des utilisateurs et à la faisabilité technique”, déclare Gregg Vanderheiden, coanimateur du groupe de travail WCAG et directeur du centre de recherche et de développement Trace de l’Université de Wisconsin-Madison.

“WCAG 2.0 est le fruit d’une vaste collaboration et sa forme finale est soutenue par l’ensemble de l’industrie, des organisations de handicapés, de la recherche et de l’administration. Cet équilibre est important pour que WCAG 2.0 serve de standard international fédérateur pour l’accessibilité au web.”

L’ensemble des documents de référence est disponible sur ce portail web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur