Le WhiteKnightTwo, l’avion de tourisme spatial, bientôt prêt

Régulations

Pour 200.000 dollars, Richard Branson propose la lune. Enfin presque

Richard Branson, l’excentrique président du groupe Virgin, doit sans doute jubiler. Il a présenté à Los Angeles, son WhiteKnightTwo (un avion ‘vaisseau-mère’ destiné à transporter le SpaceShipTwo où voyageront les touristes spaciaux) à un parterre de personnalités et d’ingénieurs, a relaté l’agence de presse AP. Après une première version virtuelle, le chevalier blanc est aujourd’hui une réalité.

L’appareil, qui affiche des mensurations impressionnantes avec des ailes de 42 mètres chacune, est le fruit d’un travail de longue haleine. Burt Rutan, designer de l’actuel WhiteKnight, avait conçu en 2004 un premier prototype d’appareil destiné à des trajets spaciaux. L’entreprise s’est révélée être un succès, notamment grâce au soutien du WhiteKnight, premier du nom. C’est naturellement par la suite que les deux hommes se sont associés.

dropshot_virgingalactic_whiteknghttwo.jpg

>>>> Le White Knight Two et son “passager”, le SpaceShip Two

White Knight Two, construit en matériaux composites comme la fibre de carbone, est un avion quadriréacteur, composé de deux fuselages jumeaux reliés par une aile de 42,6m d’envergure. Il s’agit du vaisseau-mère, qui portera l’engin spatial SpaceShipTwo, actuellement en cours de construction. Décollant tel un avion classique, White Knight Two est capable de monter à 15.000m, altitude à laquelle SpaceShipTwo se séparera du vaisseau porteur.

WhiteKnightTwo n’est pourtant pas encore prêt de voler. L’avion doit encore subir une batterie de tests. L’année précédente, une explosion survenue durant une phase de test avait coûté la vie à trois techniciens. Pourtant, le premier vol conjoint de WhiteKnight 2 et de SpaceShip 2 est prévu 2009-2010 et le premier vol commercial est programmé en 2010. Si tout va bien.

Toutefois, Les passagers semblent déjà être nombreux à se bousculer au portillon. Malgré les 200.000 dollars le ticket, pas moins de 250 paiements ont déjà été effectués. Le passage en dehors de l’atmosphère et les 5 minutes d’apesanteur promises pendant le vol de 2h30 en font trépigner d’impatience plus d’un.

Concrètement, une fois séparé du WhiteKnight, SpaceShipTwo, qui peut emmener jusqu’à six passagers et deux membres d’équipage, allumera son moteur fusée et atteindra 100km d’altitude, à la frontière de l’espace. Les touristes pourront se détacher de leur siège, faire l’expérience de l’apesanteur pendant environ cinq minutes et bénéficier d’une vue imprenable, l’appareil étant muni de hublots. Il regagnera ensuite la Terre en vol plané, pour se poser sur son aéroport de départ.

Grâce à sa compagnie Virgin Galactic, Richard Branson espère transporter pas moins de 500 personnes par an. Le milliardaire estime qu’à terme SpaceShip2 pourra également permettre d’effectuer des liaisons transatlantiques à très grande vitesse.

cbaabec65d3b11ddaba71384d17a2284.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur