Le WiFi 802.11ah paré pour l’Internet des Objets

ComposantsM2M
trendnet-wifi-802-11ac

Tapi dans l’ombre des protocoles Zigbee et Z-Wave, le WiFi 802.11ah s’apprête à partir à l’assaut de la bande des 900 MHz.

Avec la norme IEEE 802.11ah, le WiFi s’apprête à investir le champ d’applications relatif à l’Internet des Objets.

Des puces WiFi 802.11ah dès 2015

Une première version draft de la norme pourrait être validée dès la fin septembre 2013 tandis que la version définitive n’est pas attendue avant début 2016.

Mais dès 2015, les premières puces et les premiers systèmes mettant en œuvre la version draft de cette norme devraient arriver sur le marché.

C’est l’explosion du nombre d’objets connectés durant les prochaines années qui porte dans son sillage cette norme chapeautée par le comité de standardisation IEEE 802 (Institute of Electrical and Electronics Engineers 802).

Le support de tous les acteurs majeurs de l’électronique

Qu’on évoque cet écosystème sous les expressions Internet des objets ou M2M (Machine-to-Machine), l’organisme entend bien imposer son standard face à un ensemble fragmenté de normes mises en œuvre pour l’automatisation et l’Internet des Objets.

Présidé par un ingénieur officiant au sein de Qualcomm, le groupe de travail qui planche sur les spécifications du 802.11ah est constitué de membres provenant de LG, Samsung, Broadcom, Huawei, ZTE, Intel, NEC et Marvell.

Un large éventail d’applications

La bande des 900 MHz apparaît comme une alternative aux autres réseaux sans fil très encombrés. Elle permettra à des appareils compatibles, comme des compteurs intelligents, d’obtenir un accès garanti dans le cadre de transmissions de données durant de brèves périodes.

Mais, de nouvelles applications telles que des réseaux à base de capteurs et le déchargement des autres réseaux WiFi devraient permettre à la norme 802.11ah de rivaliser face aux autres normes concurrentes.

La spécification s’articulera autour d’un large éventail d’options débutant avec des débits de 150 kb/s et une bande de 1 MHz jusqu’à 40 Mb/s avec une bande de 8 MHz tandis que les distances couvertes devraient être 50% plus importantes qu’avec le 802.11n.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur