Le Wimax débarque chez IFW (Iliad Free)

Cloud

IFW, la filiale « boucle locale radio » d’Iliad-Free, lance deux offres Wimax en direction des entreprises. Juste avant les pénalités du régulateur pour non respect du calendrier de déploiement.

Hasard du calendrier ou réactivité immédiate à la pression du régulateur ? Alors que l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a récemment mis en demeure 7 opérateurs de licences Wimax pour n’avoir pas respecté leurs échéance de déploiement d’offres commerciale (comme l’a rapporté notre confrère ITespresso.fr), Iliad vient de lancer son offre de wifi à longue portée. Une information que l’on doit à Challenge.fr.

Rappelons que Iliad opère le Wimax par l’intermédiaire de sa filiale IFW suite à l’acquisition de la licence Wimax nationale en 2006 que détenait Altitude Telecom. Néanmoins, soulignons que IFW ne figure pas parmi les 7 détenteurs de licence de licence Wimax et, donc, n’est pas directement concerné par la mise en demeure de l’Arcep. Mais le vent du boulet a peut-être néanmoins accélérer les événements.

Selon le site de l’hebdomadaire, IFW a lancé deux offres Wimax : la première propose un accès Internet à 2 Mbps, la seconde propose la mise en place de liaison louée entre deux points fixes à 10 Mbps, comme le stipule les conditions générales. Un document daté de novembre 2011 qui confirme le lancement récent, mais sans aucune publicité, de l’offre. Encore s’agit-il de débits crêtes.

Tarifs rédhibitoires

Il faut dire que les tarifs sont rédhibitoires. L’accès Internet se paie 220 euros mensuel tandis que le prix de la liaison louée s’élève à 2 200 euros/mois. Pour un engagement de 12 mois. Tarifs auxquels il convient d’ajouter des frais d’étude d’égibilité « théorique » (100 euros) qui nécessitera (en cas d’éligibilité effective) une étude sur site (1000 euros par site). L’installation des équipements fournis par IFW (sauf les câbles Ethernet) reste à la charge du client qui pourra s’appuyer sur un guide ou des installateurs locaux. Au client également de vérifier qu’il possède les autorisations nécessaires à l’installation de l’antenne Wimax adéquate.

Pour finir, la zone de couverture de l’offre Wimax est loin de couvrir tout le territoire comme en témoigne la carte du déploiement (voir illustration ci-dessous), seul document relatif disponible sur le site de IFW. Document qui manque cruellement de précision, aucun nom de ville n’étant précisé. Une offre qui n’a rien d’attractif. De là à penser que l’initiative s’apparente à une manoeuvre stratégique pour répondre aux obligations légales du régulateur… Iliad n’a pas répondu, pour l’heure, à nos questions sur le sujet.

IWF carte déploiement Wimax


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur