Le Zune de Microsoft va bénéficier de contenus préchargés

Régulations

La riposte de Microsoft à l’iPod se peaufine

Pour son ‘

iPod killer‘, Microsoft soigne les détails et annonce la signature d’un partenariat avec la maison d’édition de musiques EMI. L’objectif de ce contrat est clair, proposer aux futurs utilisateurs du Zune de la musique préchargée directement sur le disque dur du baladeur multimédia.

Le groupe EMI, généralement considéré comme la troisième plus grande major au monde, a confirmé la signature d’un accord avec la firme de Redmond pour fournir de la musique sur les futurs lecteurs Zune qui devraient sortir prochainement, même si aucune date n’a été communiquée.

La major, dont le logo est le célèbre petit chien à côté d’un tourne-disque, promet notamment que le groupe de rock de l’acteur américain Jared Leto “30 second to mars”, ainsi que le groupe britannique Hot Chip seraient directement téléchargés sur le lecteur.

Il n’est pas si étonnant de voir Microsoft s’adonner à de telles pratiques. Rappelons que du côté des PC et du Windows Media Player, c’est un peu la même chose. En effet, au moins quatre morceaux sont livrés à l’installation du lecteur sur les ordinateurs.

D’aucuns diront qu’il s’agit de vente forcée, mais il faut bien reconnaître que disposer de quelques morceaux peut s’avérer agréable, au moins dans les premiers temps de “prise en main du gadget“.

Du coté de la vidéo, les spéculations vont bon train dans la presse spécialisée. Il semble que Microsoft va être obligé de proposer le lecteur sans cette fonction. L’option de lecture vidéo serait donc activée après le lancement de la bête.

Selon nos informations, le Zune serait doté de fonctions “wireless” (sans-fil) et profiterait d’une option plutôt sympathique de partage des fichiers entre les utilisateurs, sur le modèle du P2P. Une fonction dont ne dispose pas l’iPod d’Apple.

D’après Jeff Kempler, le vice-président de la division Unit Records d’EMI US, la mise en concurrence de deux géants de l’informatique est une aubaine. Il a ainsi expliqué : “Apple a été un partenaire très important dans la construction de ce que l’on désigne dorénavant sous le terme de musique numérique, mais l’arrivée de nouveaux acteurs dans le secteur des baladeurs est une excellente nouvelle pour notre industrie.”

L’iPod représente plus de la moitié du marché des baladeurs numériques sur le marché américain. Du côté d’Universal Music, qui est détenu par le groupe français Vivendi, on a annoncé être en contact avec Microsoft sans pour autant donner plus de détails. Reste donc à savoir ce que feront BMG Sony et la Warner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur