Leadtek dévoile une nouvelle carte de traitement vidéo avec quatre SpursEngine

Cloud

La nouvelle carte WinFast HPVC1111 est un monstre de puissance conçu spécifiquement pour le traitement vidéo HD. Elle intègre ainsi quatre processeurs Toshiba SpursEngine.

Le SpursEngine est un dérivé du processeur Cell (codéveloppé par IBM, Sony et Toshiba), cadencé à 1,5 GHz, comprenant quatre SPE (Synergistic Processing Elements) et affichant une puissance de traitement de 48 gigaflops. Ce composant signé Toshiba est dédié spécifiquement aux traitements vidéo : encodage, décodage, application d’effets, etc.

Leadtek est depuis la sortie de ce produit un des partenaires de Toshiba pour cette technologie. La firme propose ainsi des unités de traitement vidéo internes ou externes pourvues de cette puce. La compagnie a récemment complété sa gamme par la carte WinFast HPVC1111, une information dévoilée par nos confrères de Tom’s Hardware. Ce périphérique PCI Express comprend quatre SpursEngine. Une première sur le marché.

La puissance brute déployée reste peu ou prou identique à celle fournie par le Cell de la PlayStation 3 (qui comprend deux fois plus de SPE et propose une fréquence deux fois supérieure). La WinFast HPVC1111 reste toutefois capable d’encoder quatre flux HD en temps réel, une prouesse rendue possible par la présence d’unités dédiées au sein du SpursEngine (qui ne sont pas présentes dans le Cell).

Les spécifications de cette carte sont disponibles ici. Un kit de développement (pour Windows et Linux) est accessible depuis ce site.

WinFast HPVC1111
WinFast HPVC1111

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur