Leclerc bientôt dans le mobile mais sans devenir MVNO

Cloud

Le géant de la distribution viendrait rejoindre Auchan et Carrefour

Il faudra bientôt compter avec un nouvel opérateur mobile. Le groupe Edouard Leclerc serait sur le point d’entrer sur ce juteux marché avec la marque E Leclerc Telecom ou E Leclerc Mobile qui auraient été déjà déposées.. Mais contrairement à ses concurrents Auchan et Carrefour qui se sont lancés en tant que MVNO (opérateur virtuel), Leclerc aurait opté pour une solution alternative, selon les Echos.

Le groupe serait sur le point de passer un accord avec Afone, spécialisé dans les services de télécommunications pour les petites entreprises et lui même MVNO de SFR. En fait, comme M6 Mobile ou la Fnac avec Orange, Leclerc signerait un accord de licence avec Afone. Afone lui fournirait ainsi l’accès au réseau, les services et les cartes SIM en marque blanche.

Rien n’a filtré de la future offre du géant de la grande distribution. Mais il y a fort à parier que le groupe se lance dans le low-cost et la simplicité, à l’instar d’Auchan et et de Carrefour.

Selon le quotidien économique, Leclerc pourrait se lancer avant Noël. Son offre sera distribuée au sein de ses 500 magasins. Ce qui représente un atout de taille. D’autant plus que la grande distribution est déjà un grand pourvoyeur de lignes de téléphonie mobile. Chez Leclerc, 1 million de lignes mobiles sont activées chaque année pour les opérateurs traditionnels. Inciter les clients à choisir une marque mobile maison constitue donc une suite logique.

Leclerc pourrait même se lancer dans l’Internet haut débit grand public puisque, comme le rappelle les Echos, Afone a lancé l’AfoneBox en s’appuyant sur le réseau Internet ADSL de Completel.

Pour autant, le challenge reste difficile. MVNO ou opérateurs alternatifs ne pèsent pas encore très lourd. Malgré une forte progression, ils représentent environ 4% de la téléphonie mobile. Les difficultés pour percer sont grandes : Auchan et Carrfeour avaient de très hautes ambitions. Pour autant, ils sont encore très loin d’un Télé2 Mobile qui occupe le même positionnement. D’ailleurs, les deux MVNO issus de la grande distribution refusent de donner leurs nombres d’abonnés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur