L’ECM Nuxeo quitte Zope pour Java EE

Logiciels

Développé sous Zope à l’origine, le logiciel de gestion contenu (ECM) Nuxeo
Enterprise Platform a été réécrit sous Java EE pour sa version 5.0. Stéfane
Fermigier, p-dg de l’éditeur open source, rappelle le contexte et les enjeux de
ce virage essentiel

Pouvez-vous nous rappeler brièvement l’historique de Nuxeo ?

Nous fêterons les six ans de Nuxeo le 10 décembre. En 2000, nous avons donné naissance à la solution CPS Platform, pour proposer un logiciel de travail collaboratif Open Source s’appuyant sur le serveur d’applications Open Source Zope et le langage de programmation Python. Nuxeo a alors profité du développement de l’Open Source dans l’administration et multiplié les clients comme les services du Premier Ministre, les ministères de l’Intérieur et de la Justice ou de la Culture? et de nombreuses collectivités territoriales. Depuis, notre plate-forme de gestion de contenu a fortement évolué. Car, plutôt que de réécrire sans cesse des fonctions souvent similaires pour adapter le logiciel au besoin de chaque client, nous avons dès le départ choisi un modèle de développement réellement Open Source. Ainsi, nous intégrons en continu de nouvelles fonctions génériques, adaptées si nécessaire par les intégrateurs. Notre proposition avec Nuxeo : gérer l’ensemble de l’information non structurée à l’image de l’ERP qui gère et consolide l’information structurée via une plate-forme, globale. De ^plus, nous apportons une solution pour gérer le cycle de vie des documents dès la création, puis en suivant ses modifications, et jusqu’à son archivage ou sa destruction.

Comment gagnez-vous de l’argent en avec un logiciel open source si vous passez par des intégrateurs ?

Notre modèle économique est celui d’un éditeur de logiciel Open Source avec une vente indirecte via des intégrateurs proposant leurs services sur la plate-forme. Alors, nous apportons nos services payants à haute valeur ajoutée : architecture logicielle, formations techniques spécialisées? De même, nous pouvons apporter nos compétences pour faciliter l’adaptation du logiciel au besoin du client lors des projets.

Enfin, clients et intégrateurs bénéficient également d’abonnements au support pour l’installation, la maintenance ou les mises à jour. Bien entendu, ce support comprend aussi des temps d’interventions garantis contractuellement.

La migration de Zope vers Java EE résulte-t-elle d’un constat d’échec de cette technologie ?

Certes, toutes les fonctions dont nous avions besoin pour améliorer le produit existaient dans Zope. Néanmoins, cette communauté s’essouffle, et les performances de la plate-forme se dégradent. De plus, la rupture technologique de Zope 3 nous obligeait à tout réécrire. Nous avons alors choisi de tout réécrire, mais en Java Open Source, dont l’écosystème a évolué dans le bon sens, et s’est fortement consolidé. De plus, la technologie Java est cohérente et pertinente avec des composants Open Source comme Apache, JBoss, Eclipse? Enfin, certains de nos clients ou prospects étaient réfractaires à Zope, qui parfois ne permettait pas en plus de rester conforme à leur schéma directeur.

Les suites de ce changement majeur nous ont réconfortées dans nos orientations. En effet, en quelques semaines, nous avons réalisé nos meilleures signatures sur des projets variés et intéressants. Enfin, nous avons profité de cette réécriture pour faciliter le travail des intégrateurs non seulement pour sélectionner les modules utiles aux clients, mais aussi pour apporter aisément le niveau de personnalisation et de valeur ajoutée indispensable.

Quels sont vos concurrents sur les appels d’offres et quels sont leurs points faibles ?

Nos concurrents commerciaux comme Documentum (racheté par EMC), FileNet (racheté par IBM) ou Stellent (racheté par Oracle) sont des patchworks composés de multiples technologies, à l’architecture complexe due aux multiples rachats. De plus, ils sont vendus à tarifs prohibitifs. Nuxeo a été conçu sans prendre en compte un existant pénalisant, et a bénéficié du meilleur des technologies, et Java apporte des performances appréciables. De plus, le client économise le prix des licences logicielles, et peut bénéficier d’un support professionnel.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur