L’éditeur Business Objects commence 2006 en fanfare

Cloud

Le groupe spécialisé dans l’édition de progiciels fait aujourd’hui état d’un bénéfice trimestriel en hausse et après une année d’acquisitions, il annonce un objectif de résultat inférieur au consensus pour le trimestre en cours

Business Objects est le leader du marché des logiciels dits d’intelligence économique et propose des plates-formes décisionnelles unifiées capables de compiler des données de multiples origines pour par exemple établir des tendances marketing.

Le groupe français a dégagé un bénéfice net de 34,9 millions de dollars, soit 37 cents par action, au quatrième trimestre, contre 21,3 millions (24 cents) un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 42 cents. Sur cette base, les analystes attendaient 40 cents, selon le consensus établi par Reuters Estimates. D’après l’agence de presse, cette bonne santé du groupe est probablement liée à une augmentation des revenus tirés de sa nouvelle plate-forme Business Objects XI. Le chiffre d’affaires de l’éditeur a progressé sur la période de 14% à 304,6 millions, contre 293,6 millions attendus. Et les analystes attendent un chiffre d’affaires de 273,2 millions et un BPA de 31 cents sur le trimestre en cours, et respectivement 1,17 milliard et 1,48 dollar par action sur l’année. “Les résultats paraissent très bons, mais la prévision de BPA pour le premier trimestre est un peu décevante”, commente Brendan Barnacle, analyste chez Pacific Crest Equities, qui souligne néanmoins que l’objectif de chiffre d’affaires pour le premier trimestre et l’ensemble de l’exercice est supérieur aux attentes. Sur le seul marché américain, le chiffre d’affaires de l’éditeur a grimpé de 27% à 167 millions de dollars. Pour le premier trimestre de l’exercice, Business Objects a annoncé s’attendre à un chiffre d’affaires de 278 à 283 millions de dollars, et à un BPA hors exceptionnels de 27 à 30 cents. Pour l’ensemble de l’exercice, le groupe dit viser un C.A. de 1,21 à 1,23 milliard de dollars, et un BPA hors exceptionnels de 1,45 à 1,55 dollar.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur