L’EFF avertit : n’utilisez pas Google Desktop!

Sécurité

L’Electronic Frontier Foundation (EFF) lance un avertissement: l’outil de recherche sur disque dur de Google “augmente grandement les risques d’atteinte aux données confidentielles et privées de l’utilisateur”

La dernière version du moteur de recherche locale Google Desktop Search (

lire nos articles) propose une nouvelle fonction accessible à partir de la ‘toolbar’ (barre d’outils), Search Across Computer. Cette fonction étend la recherche sur les disques durs des postes accessibles en réseau. Mais surtout elle permet à Google de stocker des copies des documents Word, PDF, tableur et texte sur ses propres serveurs. Elle peut être reconfigurée, mais la majorité des utilisateurs l’ignorent. Google assure que ses serveurs figurent parmi les plus protégés, et que les données personnelles ne sont accessibles qu’à l’utilisateur identifié. Certes, mais c’est oublier que les bases d’indexation du moteur de recherche forment probablement la plus grosse base de données au monde. Et à ce titre, les bases de Google intéressent au plus haut point l’administration américaine? Si les juges américains obtiennent l’ouverture des bases de Google ? les procédures sont en cours (lire nos articles) ? l’administration Bush aura accès à des informations très personnelles. D’autant plus confidentielles qu’avec Google Desktop Search, le moteur a accès à une profondeur de données insoupçonnée pour la plupart des utilisateurs. L’EFF conseille donc de ne pas utiliser Google Desktop Search. L’avertissement de l’EFF.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur