L’électronique grand public choisit Linux

Régulations

Huit grands fabricants de produits audiovisuels vont développer une version dérivée de Linux pour équiper leurs appareils

Jour après jour, l’influence de Linux grandit. Le célèbre système d’exploitation libre prend position partout: dans les entreprises, dans les administrations et aujourd’hui dans les appareils électroniques grand public.

En effet, huit grands fabricants de produits audiovisuels (Sony, Matsushita-Panasonic, Hitachi, Nec, Philips, Samsung, Toshiba et Sharp) ont annoncé leur union au sein du consortium CE Linux Forum. L’objectif, développer un système d’exploitation commun dérivé de l’OS Linux. Interopérabilité Grande victime de cette annonce: le géant Microsoft qui voit ses efforts dans ce domaine réduits à néant. La firme tentait en effet d’imposer son Windows CE aux fabricants. Mais ces derniers ont choisi une formule certes plus complexe (la mise au point d’un OS dédié mettra un peu de temps) mais beaucoup plus économique. L’exploitation de Linux n’implique pas, comme pour Windows, le paiement d’une redevance à Microsoft pour chaque produit vendu. Linux équipera donc les appareils portables des fabricants: walkman, téléphone, lecteur de dvd… Il doit permettre notamment une optimisation de l’énergie consommée et la possibilité de faire communiquer entre-eux les modèles des différentes marques. Techniquement, il s’agit, grâce à Linux, de rendre interopérable tous ces appareils.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur