L’EMC DLm8000 assure l’archivage et la réplication des mainframes sur bandes virtuelles

Cloud

Destinée aux environnements mainframe, la librairie de disques haut de gamme EMC DLm8000 assure l’archivage et à la récupération des données sur bande virtuelle. Construite sur la base des solutions de stockage EMC VMAX Symmetrix, elle supporte la réplication synchrone Symmetrix Remote Data Facility.

EMC répond aux attentes des plateformes mainframe mission critique, largement transactionnelles et qui traitent de très gros volumes de données. Le constructeur propose la DLm8000, une librairie de disques qui émule des bandes virtuelles (VTL) et qui assure la cohérence des données entre les sites de production et de secours, avec la capacité d’archiver jusqu’à 1,8 Po de données brutes, et même 6 Po avec la déduplication et la compression.

Réduire la granularité des RPO

L’objectif d’EMC est de proposer une solution de haute performance, de haute disponibilité et massivement évolutive (scalable) pour disposer sur le mainframe d’un meilleur contrôle des bandes virtuelles (disques) et des SLA (Service Level Agreement). Mais également de réduire la granularité des RPO (Recovery Point Objectives) qu’impose l’appel à des sociétés tierces pour le transport des bandes, et par là même d’augmenter singulièrement la prédictibilité des RTO (Recovery Time Objectives) dans les stratégies de recouvrement après incident (disaster recovery).

Pour cela, la librairie DLm8000 – connectée au mainframe via le protocole FICON (Fibre Connectivity) d’IBM laquelle fait apparaître la librairie comme un lecteur de bande 3480, 3490 ou 3590 – peut émuler jusqu’à 2 048 lecteurs de bandes. Des processus différents peuvent y être affectés afin de profiter d’un débit de 2,7 Gb/s. Ce qui fait plus que doubler les performances par rapport aux produits concurrents existants.

Stockage multisites

Les données sont stockées sur plusieurs sites, la protection RAID 6 permet de perdre deux disques ou plus sans perte de données. Elles sont répliquées en continu du mainframe vers un ou deux sites distants en IP. De quoi assurer la disponibilité immédiate de la donnée, nécessaire pour disposer d’un plan de DR (disaster recovery) performant. Elle est assurée en continu du mainframe vers un datacenter secondaire ou un site de DR en synchrone par EMC SRDF (Symmetrix Remote Data Facility). Et tout cela est piloté sous une interface unique.

Face aux solutions d’IBM, EMC propose désormais la réplication synchrone des données sans qu’il soit nécessaire de réduire les options de DR et de SLA. De plus, stockage sur VMAX et réplication synchrone peuvent être intégrés dans une solution unique, ce qui devrait permettre d’abandonner la bande physique encore bien présente pour les entreprises qui le souhaitent. EMC DLm8000 sera disponible au cours du quatrième trimestre. En revanche le fabricant n’a encore fourni aucune information sur sa tarification.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur