L’emploi sur Internet se porte bien

Régulations

Le site Monster.fr présente une étude qu’il a réalisé sur le marché des offres d’emploi sur la toile. Point clé, ce secteur poursuit sa progression

Alors qu’une loi va interdire le système des emplois aux enchères inversées (lire nos articles), le marché français des petites annonces (presse et Internet), estimé à

241 millions d’euros, a cette année largement profité à la Toile. L’étude de la firme révèle ainsi que les offres d’emploi publiées sur le Web représentent 29 % du chiffre d’affaires total, soit 71 millions d’euros (soit une progression de 42 % de CA par rapport à 2004). “Avec un volume de 650.000 offres d’emploi par mois en moyenne sur l’année 2005, Internet est le premier support utilisé par les entreprises pour publier une annonce. Il est alors intéressant de noter que 96 % du volume total des offres représente seulement 29 % du chiffre d’affaires 2005 !”, a déclaré Patrick Pedersen, directeur des Opérations de Monster. Il faut également noter que, concernant le Net, ces chiffres ne cessent d’augmenter. En effet, entre 2004 et 2005, Internet enregistrait une croissance de volume de 30 % et une croissance de chiffre d’affaires de 42 % ! “Et 2007 sera certainement l’année où le chiffre d’affaires des offres d’emploi en ligne dépassera celui du papier” conclut Patrick Pedersen. Ce phénomène s’explique en partie par la rapidité et la qualité des rendements, le développement d’Internet dans les foyers et bien évidemment par les différences de prix entre une annonce presse et une annonce web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur