Lenovo abandonne ‘IBM’ et se lance dans les stations de travail

Régulations

La période de transition post IBM est terminée, le chinois relance ses ambitions et annonce deux stations de travail ThinkStations

Avec la disparition de la marque ‘IBM’ sur les ordinateurs issus du rachat de la division PC de Big Blue, le chinois Lenovo se sent pousser des ailes et crée la marque ThinkStation.

Ces stations de travails sont conçues sur les plates-formes Intel:

– ThinkStations D10 dispose de deux sockets pour embarquer des processeurs Intel Xeon 5400 quad-core ;

– ThinkStations S10 embarque les nouveaux processeurs Intel Core 2 Extreme QX9650 ‘Penryn’ en 45 nm.

Destinées aux applications graphiques lourdes ou faisant intensément appel aux ressources informatiques, les deux stations seront livrées à partir de janvier 2008 avec une carte graphique Nvidia dont la référence n’est pas encore précisée.

Elles répondent également à la norme EPS Energy Star 4.0, avec une réduction annoncée de la consommation électrique de l’ordre de 80 % et plus de 50 % de matières recyclables.

Nous avons pu découvrir ces stations de travail en avant première lors de l’European CATIA Forum 2007, où par leur puissance elles peuvent accompagner avantageusement des applications aussi gourmandes que CATIA ou SIMULIA.

Leur conception nous a paru très propre, modulaire pour accueillir des cartes graphiques haut de gamme ou des disques durs, avec un astucieux agencement de la ventilation qui permet de réduire sensiblement le bruit généré par les stations qui sont généralement bruyantes.

Côté prix, ThinkStations D10 débutera à 829 euros et ThinkStations S10 à 1.199 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur