Lenovo pourrait annoncer le rachat de BlackBerry cette semaine

MobilitéSmartphones

Une offre d’achat à 15 dollars l’action pourrait être proposée par Lenovo sur le constructeur canadien BlackBerry. C’est beaucoup plus que la valeur actuelle de l’entreprise.

La presse canadienne est en ébullition : Lenovo serait en effet sur le point de faire une offre d’achat sur le constructeur de terminaux mobiles BlackBerry. Tous les médias s’appuient sur le même article du site Benzinga.

Ce dernier explique qu’une source proche du dossier aurait confirmé que l’offre de Lenovo pourrait être rendue publique dès cette semaine. Le constructeur chinois mettrait 15 dollars par action sur la table dans le cadre de son offre initiale et pourrait même monter jusqu’à 18 dollars.

L’action de BlackBerry sur le Nasdaq cotait 9,49 euros à la clôture vendredi 17 octobre. Sans grande surprise, la montée a été rapide, avec 10,30 dollars à la fermeture lundi soir (soit +8,54 %). Dans les échanges après-Bourse, la hausse s’est accentuée, à 10,46 dollars l’action.

Trop beau pour être vrai ?

Reste que cette rumeur s’avère hautement suspecte. Certes Lenovo a confirmé fin 2013 être intéressé par BlackBerry (voir « Lenovo finalement intéressé par BlackBerry »). Mais de l’eau a coulé sous les ponts. Depuis, la société a mis la main sur Motorola Mobility (voir « Google vend Motorola Mobility à Lenovo pour 2,91 milliards de dollars »). Une acquisition que Lenovo mettra du temps à digérer.

De plus, dès le départ, les autorités de régulation œuvrant au Canada ont montré leur scepticisme face à une telle opération, à laquelle le gouvernement canadien s’oppose assez fermement.

En tout état de cause, il est difficile de croire que Lenovo pourrait mettre d’entrée de jeu deux fois la valeur de l’entreprise en Bourse sur la table, pour se payer un acteur des terminaux mobiles en perte de vitesse. Un doute visiblement partagé par les investisseurs, l’action BlackBerry restant assez loin des 15 dollars pressentis.

Sur le même thème

Mobilité : baisse pour Windows Phone et débandade pour BlackBerry
Blackberry réduit ses pertes… et son chiffre d’affaires
Smartphones : Blackberry inspiré par les formats originaux


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur