Lenovo optimise le niveau d’intégration de ses clients légers

Poste de travailVirtualisation
lenovo-clients-legers

Lenovo enrichit son offre de clients légers avec le modèle ThinkCentre M32, compact, livré sur base Intel Celeron, certifié Citrix et généreusement doté en interfaces de communication.

A mesure que les entreprises intègrent dans leur stratégie la virtualisation des infrastructures informatiques, les clients légers trouvent une place de choix au sein du poste de travail.

Lenovo suit la tendance et enrichit son offre en milieu de gamme avec le modèle ThinkCentre M32, sur base Intel Celeron, certifié Citrix et livré avec Linux (LeTOS) ou Windows Embedded Standard 7, pour 259 dollars HT (environ 230 euros TTC). Dans les plus petites entreprises, la gestion centralisée peut s’effectuer avec la solution propriétaire Terminal Manager, élaborée à partir des technologies de DevonIT.

Lenovo opte pour un format compact (3L), avec un système de refroidissement passif et un haut niveau d’intégration des composants. La machine est d’ailleurs généreusement dotée en termes d’interface de communication : 6 ports USB 2.0 (dont 4 en façade), l’audio stéréo analogique en entrée/sortie, un lien Ethernet Gigabit, la prise en charge du double affichage (VGA – DisplayPort 1.1), deux connecteurs PS/2… et 4 ports COM (RS232).

Du client léger… au serveur ?

De série, le ThinkCentre n’embarque pas de carte d’extension. Un emplacement mini-PCI Express est disponible à cet effet. Il accueillera un module de stockage, une solution graphique “low profile” ou encore un contrôleur wifi. Il faudra néanmoins faire un choix, le Small Form Factor imposant cette restriction d’espace. En contrepartie, son empreinte sur l’environnement de travail se réduit, la consommation électrique diminue et la durée de vie augmente (10 ans en moyenne pour cette informatique “Solid State”).

Reste un domaine sur lequel Lenovo n’a encore que peu de préhension : les serveurs, un monde dont l’accord passé avec IBM lui a longtemps fermé les portes. Pour concrétiser son indépendance aujourd’hui retrouvée, le groupe high-tech d’origine chinoise a noué fin juillet un accord avec EMC, qui l’accompagnera dans la conception de ses futurs serveurs.

thinkcentre-m32

Crédit photos : Lenovo

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : 10 questions sur Linux


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur