Lenovo doit réduire la voilure

Cloud

Le troisième constructeur mondial de PC va réduire ses effectifs de 5%

Le chinois Lenovo avait surpris les analystes à la suite du rachat de la division PC d’IBM par l’absence de restructuration des équipes en place et du traditionnel plan de réduction des effectifs qui accompagne un rachat.

Moins d’un an après avoir bouclé la reprise des PC d’IBM, Lenovo rectifie le tir et vient d’annoncer une importante restructuration qui va passer par la réduction de 5 % de ses effectifs, soit la suppression d’environ 1.000 postes. L’objectif du plan est d’économiser 250 millions de dollars par an. Le prix à payer pour assurer la compétitivité du groupe face à ses deux compétiteurs mondiaux, le numéro un Dell et son challenger HP. D’ici 6 à 12 mois, seront concernés les effectifs de l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Europe. Le coût du dégraissage se traduira sur le trimestre en cours par une charge de 100 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur