Lenovo lance trois portables pour conquérir le grand public

Cloud

Lenovo lance trois modèles de portables sous sa propre marque « IdeaPad ». Objectif : conquérir le marché des ordinateurs grand public et, peut-être, mettre un terme à l’hégémonie d’HP/Dell

Le géant chinois se lance à la conquête du grand public. Lenovo est sur le point de lancer sa nouvelle ligne d’ordinateurs portables baptisée « IdeaPad ». Seuls trois modèles sont pour le moment destinés à la vente: IdeaPad U110 (11 pouces), IdeaPad Y510 (15,4 pouces) et IdeaPad Y710 (17 pouces).

Pour mémoire, Lenovo, acquéreur en 2005 de l’activité PC d’IBM, avait poursuivi la vente des ordinateurs Thinkpad et Thinkcenter, respectivement laptop et desktop, destinés aux utilisateurs professionnels.

Le « virage » grand public entrepris sous son nom et sa marque propre vise clairement à faire grimper le chinois parmi les incontournables des fabricants. Pour mémoire, Lenovo avait déjà fait part de sa volonté d’adresser le grand public en septembre dernier. A l’occasion, le géant avait précisé qu’il comptait surtout produire du haut de gamme. En clair, la troisième place occupée à ce jour par le géant et obtenue de haute lutte au détriment du taïwanais Acer ne lui suffit plus.

large_ideapad_11.jpg

Selon wallstreet-online.de, Lenovo a mis sur pied une branche destinée uniquement au marché grand public. Histoire d’adresser au mieux un secteur clef.

Des points forts

Les trois nouveaux portables, résolument haut de gamme, affichent des points forts. Un système de reconnaissance faciale, utilisable grâce à une caméra embarquée permettent à l’utilisateur de s’identifier. Sans avoir besoin d’ajouter de mot de passe.

Equipés d’un processeur Intel Core2Duo (Santa Rosa), les laptops (munis, pour la plupart, de cinq haut-parleurs) devraient également ravir les amateurs de multimédia et de jeux vidéo. En outre, les portables devraient offrir la possibilité d’être ‘overclocké’ (augmentation la cadence du processeur). Un des modèles, le U110, devrait être même doté d’un système similaire à l’airbagdestiné à protéger les données en cas de chute.

Les prix sont à la hauteur, semblent-ils, des capacités des portables. Ils devraient débuter à 799 dollars et aller jusqu’à 1.199 dollars pour les Y510 et Y710 (en fonction des configurations).

Selon Reuters, la firme asiatique pourrait dans un avenir très proche étendre son champ d’action a des pays comme la France, la Russie ou encore L’Inde. Lenovo, dont l’heure de gloire est annoncée pour les JO de Pékin, pourrait faire mal à ses adversaires bien avant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur