Lenovo offre à ses machines une cure d’Enhanced Experience 3

MobilitéPoste de travail

Lenovo met à niveau sa technologie propriétaire Enhanced Experience, toujours implémentée en standard dans les ordinateurs de la marque et qui permet d’en accélérer de 40 % le processus de démarrage.

Lenovo dévoile une troisième version majeure de sa solution Enhanced Experience (EE3), pensée telle une parade à l’allongement progressif du délai d’amorçage des ordinateurs fonctionnant sous Windows.

Portables ou desktop, les machines des gammes Think et Idea embarquent en standard cette technologie d’optimisation. Les bienfaits de l’actuelle mouture ont fait consensus, avec une procédure de démarrage d’environ 24 secondes sur les postes de travail équipés d’Enhanced Experience, contre 41 secondes pour ceux qui en sont dépourvus, soit une vélocité relevée de l’ordre de 40 %. Ce système breveté a fait l’objet d’une certification que matérialise un logotype distinctif. À cet égard, un autocollant est apposé à même le châssis des terminaux concernés.

Dans sa deuxième déclinaison, le produit était taillé pour les SSD. Lenovo s’est attaché à rendre plus pertinent son usage en conjonction avec des disques durs magnétiques. À la racine perdurent toutefois l’écosystème RapidBoot et ses routines d’analyse destinées à appréhender tous les paramètres susceptibles d’entraîner un ralentissement de la procédure de boot.

En premier lieu, la zone du disque sur laquelle sont stockés les fichiers système est régulièrement défragmentée pour accélérer le chargement. En parallèle, une partie de la RAM est reconvertie en cache. Dans cette même lignée, Enhanced Experience orchestre une configuration pointue des pilotes logiciels et un réglage adéquat des options du BIOS. Enfin, Windows 7 ne charge certaines composantes non essentielles qu’après complétion de l’amorçage et la vitesse d’exécution est privilégiée à la performance, excepté pour le GPU, les médias de stockage et la mémoire.

« Chaque seconde compte »

… tout particulièrement en déplacement. Vice-président de la division entreprise pour le compte de Lenovo, Mark Cohen est formel. Pour corroborer les propos de l’intéressé, un nouvel outil annexe fait son apparition, spécialement sur les ordinateurs portables : BootShield, qui analyse les préférences de l’utilisateur et les ressources physiques disponibles afin de n’initialiser que certains services et processus indispensables.

Son implémentation actée au sein des U310 et U410, deux futurs ultrabooks Ivy Bridge de la marque, pourrait accoucher de foudres de guerre, une fois EE3 combiné à la technologie Intel Rapid Start, qui permet dans l’état un démarrage en 7 secondes et retour de veille en 2 secondes.

Lenovo Enhanced Experience benchmark

Crédit photo : © Lenovo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur