Les acteurs du FireWire convergent : 400 et 800 Mbps!

Régulations

Mouvements stratégiques autour de l’interface d’entrée/sortie IEEE 1394, plus connue sous le nom de FireWire, et successeur de l’USB. L’Amérique et l’Europe se rapprochent et unissent leurs efforts pour faire connaître et développer ce nouveau standard prometteur

Développé à l’origine par Apple, qui en a déposé le nom, le standard IEEE 1394 définit un bus externe rapide qui supporte des vitesses de transfert de 400 Mbps (IEEE 1394a) à 800 Mbps (IEEE 1394b).

FireWire permet de transférer des données sur de grandes distances, sur des architectures ‘peer-to-peer’, avec une connectivité robuste et des délais d’attentes réduits. Comme USB, ce 1394 est donc rapide et flexible, peut alimenter les périphériques en énergie et supporte les branchements, débranchements intempestifs (plug-and-play et hot plugging). Idéale pour les applications en temps réel ? vidéo, automates industriels, robotique – cette interface d’entrée/sortie 1394 supporte les données isochroniques, pour la distribution de données à un débit garanti. Ce port permet de connecter jusqu’à 63 périphériques externes. Cette interface puissante, utilisée en particulier pour transférer de la vidéo, souffre pourtant d’un défaut: la dispersion des produits 1394. Apple ayant déposé sa marque, chacun y est allé de son nom et de son adaptation, de i-Link (Sony) à Lynx. Deux groupes de travail sur IEEE 1394 ont décidé d’unir leurs forces autour du standard : la 1394 Trade Association américaine et le 1394 Automation Group européen. “Joindre nos forces en une structure établit un standard mondial pour les applications d’automatisation industrielle et permet aux deux groupes de travailler de façon aussi proche que possible afin de faire avancer 1394 vers une nouvelle génération de systèmes (…)“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur