Pour gérer vos consentements :

Les analystes parient sur un rachat d’EMC par HP

A la suite de l’évènement HP Discover qui s’est déroulé à Las Vegas la semaine dernière, certains analystes financiers ont l’intime conviction que la firme de Palo Alto devrait racheter EMC. C’est le cas de Brian Alexander, directeur de recherche en technologie chez le fonds d’investissement Raymond James à nos confrères de Barron’s, « HP achèterait EMC ? Nous pensons que oui ». Et il ajoute « ce rachat devrait renforcer sa position dans plusieurs domaines clés, y compris le cloud (VMware et Virtustream), infrastructure convergée (EMC), analytique (Pivotal) et la mobilité (AirWatch) ».

Il rappelle que le discours de Meg Whitman, CEO de HP est de dire « sur les perspectives, l’activité matérielle est une industrie qui devrait se consolider en raison de la baisse des revenus et du ralentissement des taux de croissance ». Pour lui cette analyse est une réponse à des préoccupations similaires émises par Joe Tucci, CEO d’EMC. « Est-ce qu’ils se sont parlé ? Nous pensons que oui », souligne l’analyste et de penser tout haut « il y a tellement de raisons qui font que cette opération aurait du sens ». Les deux entreprises ont connu des résultats trimestriels plutôt décevants avec soit des croissances de revenus faibles ou des ventes en baisse sur plusieurs activités.

Des entreprises bien alignées

Nos confrères de The Register ont sollicité d’autres analystes pour connaître leur sentiment. Ainsi, Rajesh Ghai, analyste chez Macaquarie Research estime que si on écarte la scission de VMware par EMC, la meilleure option qui se présente pour Joe Tucci est une fusion avec un grand acteur de l’infrastructure. Il ajoute qu’un rapprochement avec Cisco semble exclu en raison du retrait de l’équipementier au sein de VCE.

Il rappelle qu’à la fin de l’année dernière, HP et EMC avait mis fin à des discussions autour d’un projet de fusion ou d’acquisition du spécialiste du stockage. Les deux entreprises discutaient du projet depuis des mois mais n’auraient pas réussi à s’entendre sur le prix de l’opération. Or la décision de séparer les activités de HP en deux pourrait relancer le débat. En effet, selon l’analyste, « HP Entreprise sera beaucoup plus en ligne avec les activités d’EMC et de VMware. Cela permet d’envisager des synergies sur les revenus et les coûts des 2 entreprises ». Pour lui, ces synergies sont évaluées à 2 milliards de dollars au minimum. Cette opération impliquerait à terme la disparition de 3Par et la bascule des solutions de Content Management d’EMC au profit d’Autonomy de HP.
A lire aussi :

EMC en mode fusion avec HP, Dell, Cisco ou Oracle ?
Discover 2015 : les 4 commandements de Hewlett Packard Entreprise

Crédit Photo : Rido-Shutterstock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago