Les appliances de sécurité de WatchGuard adoptent la virtualisation et le HTTPS

RéseauxSécuritéVirtualisation

WatchGuard rend ses appliances XTM virtuelles et ajoute à la gamme XCS la capacité de surveiller les flux HTTPS. Des avancées intéressantes pour les clients de la firme.

WatchGuard Technologies multiplie actuellement les nouveautés dans le secteur de la sécurité. Virtualisation et support du HTTPS sont au cœur de ces annonces.

Une gamme d’appliances virtuelles
Connue pour ses appliances matérielles de sécurité, la société décline aujourd’hui ce concept sous la forme d’appliances virtuelles, prenant la forme d’images VMware, compatibles avec vSphere 4.1 et vSphere 5.0.

« Les entreprises adoptent rapidement la virtualisation dans le cadre de leur stratégie d’extension des ressources et des budgets informatiques », constate Roger Klorese, directeur gestion produits chez WatchGuard Technologies. « C’est pourquoi WatchGuard a développé des versions virtualisées de sa gamme XTM, de sorte que les entreprises puissent consolider leurs technologies et réduire les coûts et la complexité, tout en renforçant leur niveau de sécurité global. »

La gamme de pare-feux virtuels WatchGuard XTMv comprendra toutes les fonctionnalités habituellement présentes dans les appliances matérielles de la firme : contrôle des applications, défense par système de réputation, prévention d’intrusion, filtrage d’URL, antivirus, etc. Notez que plusieurs instances de ces nouveaux pare-feux pourront fonctionner sur un même serveur.

Cette offre complète et très flexible sera livrée en mouture bêta d’ici la fin de l’année. Le prix et la date de disponibilité de la version définitive de cette offre n’ont pas encore été communiqués.

Un filtrage HTTPS pour les XCS
L’autre annonce du jour concerne la gamme d’appliances de sécurité XCS, qui sera dorénavant capable d’analyser les flux HTTPS. Cette fonctionnalité passe par une inspection en profondeur du trafic HTTPS, une analyse du contenu transmis et un filtrage des URL et des noms de domaine via un système de réputation.

« Une navigation sécurisée via le protocole HTTPS protège les données et la confidentialité des utilisateurs, mais menace la sécurité de l’entreprise. Les sites visités et les fichiers téléchargés par le protocole HTTPS peuvent recéler un contenu malveillant pouvant pénétrer sur le réseau de l’entreprise. Les entreprises ne possédant pas de protection d’analyse HTTPS s’avèrent sans défense face à ce genre de menaces », déclare Roula Vrsic, responsable produit chez WatchGuard Technologies. « L’analyse HTTPS de WatchGuard XCS supprime ces zones d’ombres de réseau indésirables et offre aux administrateurs une visibilité totale sur ce genre de menaces. »

Grâce à cet ajout, les appliances XCS couvrent dorénavant les trois protocoles les plus courants du Net : HTTP, HTTPS et FTP. La gestion des flux HTTPS est une fonctionnalité qui est accessible gratuitement pour les clients WatchGuard disposant d’un abonnement en cours de validité aux mises à jour proposées par la firme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur