Les applications Google Apps seront vendues par Salesforce.com

Logiciels

Nouvelle percée pour la suite du géant de Mountain View

Nouveau coup dur pour Microsoft Office ? Salesforce.com, le spécialiste des applications en mode ASP pour les entreprises (accès à des progiciels en ligne contre un abonnement mensuel par utilisateur), et Google renforcent leur partenariat.

Ainsi, la suite d’outils professionnels de Google, le désormais fameux Apps, sera vendu par Salesforce.com au sein d’un nouveau produit : ‘Salesforce for Google Apps’.

Le produit est présenté comme la “première suite pour l’entreprise de cloud computing”. Traduction : rien n’est hébergée chez l’entreprise cliente mais les applications et outils s’exécutent à travers un nuage (cloud) de serveurs en ligne.

Concrètement, l’offre englobe donc la solution Salesforce.com (application de gestion de la relation client CRM, service et support client, ventes, marketing, relations partenaires) et les outils Google : la messagerie Gmail, la suite bureautique Google Docs, la messagerie instantanée Google Talk, le calendrier Google Calendar.

‘Salesforce for Google Apps’ sera accessible aux utilisateurs de Salesforce.com gratuitement. Rappelons que Salesforce.com est proposé à partir de 16 euros par utilisateur et par mois. Pour l’édition CRM Group, il faut débourser 960 euros par an pour cinq utilisateurs.

“Ensemble, nous rendons plus d’applications et de services disponibles en ligne pour que les clients puissent se concentrer sur leur coeur de métier, plutôt que sur les applications qu’ils utilisent “, explique Eric Schmidt, CEO de Google.

La pique contre Microsoft est à peine voilée. Même si Google s’en défend depuis toujours, cette association permet à Google de mieux se positionner sur le marché B2B contrôlé par Office. De même, Salesforce.com souhaite enrichir son offre et n’est pas allergique aux effets marketing générés par l’environnement Google.

Et il s’agit également de couper l’herbe sous le pied à Microsoft qui tente depuis plusieurs mois de développer son offre de services en mode ASP, justement avec Office Live.

Rappelons qu’en 2006, Google et Salesforce.com s’étaient déjà associés autour d’Adwords.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur