Les applications Qt s'invitent au sein des navigateurs web

Logiciels

L’adaptation de Qt à Native Client permettra aux développeurs de proposer des applications complexes au travers des navigateurs web.

La librairie Qt, aujourd’hui passée sous la coupe de Nokia, permet de créer des applications multiplates-formes évoluées. Les développeurs souhaitent aujourd’hui l’adapter à un nouvel ensemble de terminaux et de systèmes d’exploitation.

C’est dans le cadre de cet effort que Qt a été adapté à Native Client, un greffon de Google qui permet de lancer du code natif directement au sein des navigateurs web. Ce dernier fonctionne aujourd’hui avec les versions x86 32 bits de Windows, Linux et Mac OS X. Des moutures x86 64 bits et ARM sont également en cours de développement. Enfin, Google prévoit de l’intégrer en standard à son navigateur web Chrome.

Avec l’arrivée de Qt, Native Client devient plus que jamais une alternative séduisante (et multiplateforme !) aux ActiveX de Microsoft. Cette technologie permettra aux développeurs de diffuser aisément des applications complexes, sans soucier du système d’exploitation cible… ni même d’éventuels problèmes de sécurité, Native Client offrant des technologies avancées d’isolation des applications.

Dans un billet du blogue officiel des Qt Labs, Morten Sorvig présente les premiers résultats de ses travaux, ainsi qu’une vidéo de démonstration d’une application Qt fonctionnant sous la version Linux de Firefox. Un long travail restera toutefois à parcourir avant de pouvoir proposer une version définitive de Qt dédiée à Native Client.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur