Les applications x86 s’invitent sur les puces ARM

LogicielsMobilité
ARM Cortex-A12

Avec ExaGear desktop, il est possible de faire fonctionner les applications x86 Linux et Windows sur un ordinateur ARM pourvu de Linux. Cette technologie sera bientôt déclinée en mode serveur.

Eltechs a récemment annoncé la mise sur le marché d’ExaGear Desktop, un outil permettant de faire fonctionner les applications Linux x86 sur une machine équipée d’un composant ARM et tournant sous Ubuntu.

Certes, l’intérêt de ce logiciel paraît à priori maigre, la plupart des applications Linux étant accessibles sous licence open source, et donc recompilables pour fonctionner nativement sur des puces ARM.

Toutefois, la solution ExaGear Desktop est compatible avec Wine et permettra donc de faire fonctionner un grand nombre d’applications conçues pour Windows. Une aubaine, à une époque où les machines desktops ARM tendent à se démocratiser.

Version serveur en approche

Reste le problème de la vitesse de fonctionnement de cet émulateur. La société indique avoir réalisé des tests SysBench sur un Odroid-XU pourvu d’un processeur quadricœur Exynos5 cadencé à 1,6 GHz. Le processeur x86 émulé fonctionne à environ 80 % de la vitesse de la puce ARM, soit 4,5 fois mieux qu’avec Qemu, précise Eltech.

Sachant que les Cortex-A15 actuels sont peu ou prou équivalents en puissance à un Intel Atom, ExaGear permet donc d’obtenir une vitesse de fonctionnement suffisante pour faire fonctionner des logiciels x86 Linux ou Windows peu gourmands en ressources processeur.

Notez que la société propose également une mouture mobile de son offre. Cette dernière permet de faire fonctionner certains vieux jeux PC sur des smartphones et tablettes ARM. Eltech travaille dorénavant sur une déclinaison serveur de sa technologie, qui permettra aux serveurs ARM (32 bits et 64 bits) de faire fonctionner des binaires x86.

Sur le même thème

Bataille de coeurs pour les puces serveurs ARM 64 bits
AMD dévoile le premier kit de développement ARM 64 bits du marché
ARM s’affiche en star du noyau Linux 3.16


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur