Les Beatles seraient prêts à rejoindre l’économie numérique

Régulations

Après avoir refusé de participer à l’aventure d’Internet et à la musique en ligne, les gestionnaires du catalogue des Beatles se raviseraient et pourrait finalement céder aux appels d’iTunes…

Les rapports entre les gestionnaires des droits des Beatles et Apple ont toujours été conflictuels, et cela depuis 30 ans, depuis le jour où un certain Steve Jobs a adopté le nom d’Apple, marque propriété des Beatles qui en avaient fait leur label, ‘

Apple Records‘. Les Beatles se sont toujours refusés à une distribution de leur catalogue en ligne. Mais en réalité, ils s’y préparent, puisqu’ils ont déjà remasterisé ce même catalogue, étape indispensable en vue de devenir accessible en téléchargement. Les deux figures des médias attendent l’issue du procès qui les oppose, Apple Records reprochant à Apple d’avoir rompu le contrat qui les lie sur la marque ‘Apple‘ et qui stipule qu’Apple Computer ne distribuera pas de produits musicaux. iTunes et iPod sont au c?ur du conflit… Mais les Beatles ne peuvent pas non plus passer à côté du nouveau canal de distribution qu’est Internet et de son leader ‘de facto’ Apple iTunes Music Store. Le conflit sur la marque n’interdit pas les rapports commerciaux. Une porte-parole d’Apple a d’ailleurs confirmé que des projets sont à l’étude, qu’ils y travaillent, mais qu’aucune date ne peut être évoquée pour le moment. Paradoxe des conflits et des intérêts qui opposent et réunissent les deux groupes, Apple pourrait prochainement diffuser le catalogue des Beatles, et payer pour diffuser de la musique sous le nom d’Apple?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur