Les benchmarks du Tegra 4 confirment sa position de leader

Composants
Nvidia Tegra 4

La puce ARM Tegra 4 de Nvidia est sans conteste une des plus véloces du marché. Les premiers tests ayant filtré sur la Toile tendent à le confirmer.

Gizmodo.fr s’est fait l’écho d’un très intéressant comparatif, qui oppose le Tegra 4 de Nvidia à d’autres composants ARM. Qu’y apprend-on ? Que la puce de Nvidia, pourvue de 4+1 cœurs de nouvelle génération (des Cortex-A15) écrase sans peine toute concurrence actuelle.

Au benchmark Antutu, le Tegra 4 cadencé à 1,9 GHz fait 2,3 fois mieux qu’un Tegra 3 à 1,5 GHz. Mais aussi 3,3 fois plus qu’un Snapdragon S4 Pro à 1,5 GHz et 5,5 fois mieux que l’Exynos 4412 Quad à 1,4 GHz. Seul le puissant Snapdragon 600 à 1,7 GHz du HTC One arrive à remonter la pente… en étant tout de même 1,6 fois moins véloce.

Au benchmark Geekbench, le Tegra 4 tient là encore la dragée haute à ses concurrents. Il est ainsi respectivement 2,7, 1,9, 2,8 et 2,5 fois plus rapide que le Tegra 3 à 1,5 GHz, le Snapdragon S4 Pro à 1,5 GHz, l’Exynos 4412 Quad à 1,4 GHz et l’A6 à 1,3 GHz de l’iPhone 5.

Face à face avec la génération 2013

Mais quid de la performance de cette puce face aux nouvelles offres du marché ? Les autres composants Cortex-A15 devraient proposer des performances identiques à fréquence égale, hormis bien sûr pour les fonctions périphériques et graphiques, qui peuvent différer d’un modèle à l’autre. Ainsi l’Exynos 5 Octa et le Huawei K3VA devraient – avec leur fréquence nominale de 1,8 GHz – ne se montrer qu’en léger retrait.

Et que penser du Snapdragon 800 de Qualcomm, avec ses quatre cœurs Krait 400 cadencés à 2,3 GHz ? Nvidia s’est essayé au jeu des pronostics et avance une puissance de calcul 40% à 60% supérieure suivant les benchmarks.

Côté GPU, avec une puissance de 97 gigaflops et un ‘fill rate’ de 2688 MTexels/s, le Tegra 4 est à l’abri de ses compétiteurs les plus performants… y compris Apple, pourtant très efficace dans ce domaine. Mais Nvidia utilise un truc : le pipeline graphique du Tegra 4 est fixe et non programmable comme celui de nombre de ses concurrents. Moins complexe, il permet d’aligner plus facilement de la puissance.

Notez que tout ceci ne se fait pas au détriment de la consommation électrique, qui reste peu ou prou identique à celle du Tegra 3. Une infrastructure interne plus efficace et une fréquence de gravure abaissée à 28 nm permettent d’obtenir un tel résultat.

Et face aux Intel Atom ?

GSM Arena a mis la main sur un Lenovo K900, un smarpthone pourvu d’un processeur Intel Atom Z2580, une puce bicœur (quatre threads) cadencée à 1,8 GHz. Elle écrase assez nettement la concurrence – sauf au benchmark Quadrant – y compris le très puissant HTC One.

Toutefois, ce tableau fourni avec le livre blanc du Tegra 4 tendrait à montrer que l’offre ARM de Nvidia n’aura pas grand-chose à craindre de son rival californien.

  • AnTutu : Atom Z2580 = 25.154 points / Tegra 4 = 36.127 points (le meilleur est le plus haut) ;
  • Quadrant : Atom Z2580 = 5248 points / Tegra 4 = 16.449 points (le meilleur est le plus haut) ;
  • SunSpider : Atom Z2580 = 962 ms / Tegra 4 = 506 ms (le meilleur est le plus bas).

Des chiffres encourageants pour la dernière offre de Nvidia, mais également pour toutes les futures puces ARM Cortex-A15.

Si vous souhaitez aller plus loin dans ce comparatif, voici les chiffres donnés par Nvidia pour sa puce Tegra 4 :

Tegra 4 CPU Whitepaper


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur