Les ‘blogs’ envahissent la campagne électorale américaine

Régulations

Les Démocrates américains ont trouvé l’arme pour compenser la proximité des médias avec leurs opposants Républicains : publier sur des ‘weblogs’ ou ‘blogs’

Pour affronter les médias traditionnels, il est important d’être là où le média est“, parole de ‘blogger’ (concepteur de ‘weblog’) new-yorkais et démocrate. Plus de 50 ‘bloggers’ spécialement repérés en ligne ont été invités à suivre la Convention nationale Démocrate . Un certain nombre d’entre eux vont être sélectionnés à partir de critères d’originalité, de lisibilité et de professionnalisme. Le parti Démocrate entend profiter du retard du parti Républicain en matière de nouvelles technologies, “dernier enjeu“, pour compenser sa faible présence sur les grands médias, généralement acquis à l’administration Bush: il s’agit d’accentuer une présence sur le Net, par un usage intensif des ‘blogs’, ces sites d’échange où chacun pour écrire ses impressions et enrichir les commentaires en les organisant par rubriques, par centres d’intérêt, etc. Cette nouvelle approche de campagne électorale est prise très au sérieux. Le parti d’opposition prépare du matériel pour alimenter les ‘weblogs’: il s’apprête à reconnaître à leurs auteurs sélectionnés un statut de “journaliste”, afin qu’ils puissent couvrir les conventions et les meetings -et donc d’apporter du contenu. ‘Blogger’, un statut en devenir Même si certains partis ou leaders politiques se sont engagés sur les ‘blogs’ ? la plupart des leaders politiques français en ont créé ? le phénomène a, semble-t-il, du mal à se faire une place dans le monde politique. Aux Etats-Unis, leurs ‘vrais’ auteurs de blogs qualifiés et de qualité éprouvent des difficultés à obtenir une place aux cotés des journalistes. La démarche du parti Démocrate est donc une exception, mais aussi un choix qualitatif de validation des ‘blogs’ qui pourront couvrir la campagne. C’est une problème récurrent pour les ‘weblogs’, dont une majorité ne sont que des assemblages de liens plus ou moins pertinents, réalisés par des individus sans doute professionnels dans leur métier, mais qui ont la prétention de se dire journalistes alors qu’il leur manque un véritable journal en ligne !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur