Les cadres battent la mesure de la consumérisation

MobilitéPoste de travail
tablettes entreprise

Les cadres s’imposent comme les ambassadeurs de la consumérisation. Ils sont 52 % à utiliser au moins trois terminaux pour se connecter au réseau de leur entreprise… et donner autant de fil à retordre à leur DSI.

Le morcellement des parcs informatiques en milieu professionnel se confirme. Première responsable, la consumérisation frappe de plein fouet les cadres, qui sont 52 % à utiliser au moins trois terminaux pour se connecter au réseau de l’entreprise.

Parmi ces appareils, certains sont propriété de l’employeur, mais une large proportion est fruit du phénomène BYOD (Bring Your Own Device), souvent hors de contrôle des DSI. En effet, 73 % des cadres sont désormais seuls décisionnaires à l’achat de leur smartphone, 53 % pour les ordinateurs portables. L’usage de ces produits se répartit dans 60 % des cas entre les sphères domestique et professionnelle, au prix d’une différenciation des usages, mais rarement des enjeux sécuritaires que revêt cette liberté.

Ces nouveaux comportements tendent à bouleverser les plus établies des conventions, dans un écosystème en proie à la fragmentation. Comme le démontre l’étude menée en ce sens par Forrester, auprès de quelque 10 000 professionnels des TIC sondés dans 17 pays du globe dont la France, un tel tournant n’est pas pour faciliter la tâche des administrateurs réseau, amenés à composer avec une flotte éparse. Les environnements d’exécution se multiplient et engendrent notamment une compatibilité applicative hasardeuse ponctuée de niveaux de sécurité variables.

étude Forrester byod

Un joyeux capharnaüm

À ces disparités logicielles s’adjoint la dimension du mobile, dans laquelle s’inscrivent dorénavant près de 25 % des terminaux utilisés en entreprise. 7 sur 10 sont des tablettes tactiles ; le reste, des smartphones. Les PC de bureau traditionnels (desktop) conservent le commandement des opérations (37 % des effectifs totaux), mais leur aura s’estompe, inexorablement. Les systèmes Windows qui en équipent la majorité se taillent toujours la part du lion (63 % des installations), mais le couple Mac OS X – iOS s’affiche en progression, à 12 %. Fort d’un taux de percée d’environ 7 %, Android devance désormais BlackBerry OS (5 %).

Au-delà même du personnel technique, le secteur de métier le plus demandeur de ces environnements nomades reste celui des cadres, dont 71 % possèdent un laptop ou ultraportable. Salariés mobiles par excellence, les commerciaux sont relégués à 63 %. Dans cette lignée, 17 % des cadres utilisent une tablette tactile, quand 71 % disposent d’un smartphone. 16 % des entreprises interrogées déclarent même que cette triplette d’appareils constitue l’arsenal typique de leurs employés.

étude Forrester byod fragmentation

Crédit photo : © Goodluz – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur