Les cartes graphiques au service de la recherche pétrolière

Régulations

L’accélération apportée par les GPU est ici d’un facteur de 35. Une avancée remarquable.

S’il est un domaine où le calcul parallèle est largement utilisé, c’est bien celui de l’analyse de données sismiques en 3D. La recherche de pétrole s’appuie essentiellement sur cette technique.

NVIDIA, avec sa solution CUDA, propose de convertir ses cartes graphiques en des outils très performants dans le monde du calcul parallèle. L’entreprise ffA a donc mis à jour son logiciel SVI Pro afin qu’il puisse tirer profit de cette technologie. Et le gain est impressionnant, puisque le logiciel se montre 35 fois plus rapide que précédemment.

“Ces gains de productivité pendant l’interprétation sismique en 3D apportent un véritable avantage compétitif au niveau des capacités d’exploration et de production”, précise Steve Purves, directeur technique de ffA. Selon la compagnie, là où il fallait des semaines ou des mois de calculs pour analyser des données sismiques, quelques jours seront maintenant suffisants.

Aujourd’hui, seuls 30 % des processus de SVI Pro 2009 sont accélérés par le GPU. “En intégrant cette année encore plus de tâches et en portant le reste des processus, nos utilisateurs devraient pouvoir enregistrer des améliorations encore plus importantes”, ajoute Steve Purves.

Évidemment, les responsables de NVIDIA se réjouissent de cette avancée. La firme prouve ici que les GPU des cartes graphiques ne sont définitivement plus cantonnés aux domaines du jeu ou de l’affichage 3D.

ffasvipro.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur