Les ‘cerveaux’ d’AMD viennent d’Intel

Régulations

AMD ne manque jamais de critiquer l’Itanium d’Intel, ni de recruter un des designers de l’Itanium?

Sam Naffziger, le directeur des circuits et de la technologie de l’Itanium chez Intel, vient de rejoindre les équipes de développement d’AMD.

Il avait été recruté par HP pour intégrer l’équipe de design de l’Itanium il y a huit ans déjà. Pour rappel, HP a en effet co-développé l’Itanium avec Intel, jusqu’à ce que ce dernier rachète la division Itanium d’HP en 2005. Mais Sam Naffziger ne serait pas seul. Selon Cathy Abbinanti, porte-parole d’AMD, plusieurs autres employés d’Intel à Fort Collins, dans le Collorado, auraient rejoint le challenger du géant des semi-conducteurs. Le projet d’implantation d’un centre de design des processeurs d’AMD à Fort Collins ne serait pas étranger à cet mouvement inattendu. Difficile d’ailleurs d’interpréter ces recrutements (ou défections selon le côté où l’on se place) en l’absence de commentaires des personnes concernées… Certains avancent que l’intégration des équipes Itanium d’HP chez Intel ne se serait pas passée dans des conditions idéales. On peut aussi imaginer qu’Intel ait mis la pression sur les équipes Itanium après les retards accumulés pour la sortie de Montecito, l’Itanium ‘dual core’ (à double coeur). Il apparaît plus logique qu’AMD souhaite s’inspirer de la résurgence de l’Itanium et du succès du Xeon, s’inspirer des options technologiques d’Intel dans ses futurs Opteron ou dans un futur processeur pour serveurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur