Les chevaux de Troie prennent le pas sur les virus

Sécurité

Selon le dernier bilan de Sophos, ces sales bêtes ont représenté 86% des menaces répertoriées en avril

Les virus classiques, se propageant par mail, ne semblent plus avoir la côte chez les pirates. Selon l’éditeur de sécurité Sophos, les Chevaux de Troie semblent désormais prendre le relais.

Ainsi, l’éditeur estime que 86% des menaces observées en avril dernier étaient issues de Trojans employés pour télécharger du code malicieux, espionner les utilisateurs, dérober des informations ou accéder clandestinement aux ordinateurs. “Bien que les vers de messagerie occupent toujours les premières places du classement, il est évident que les chevaux de Troie représentent de loin la menace la plus importante pour les systèmes informatiques”, commente Annie Gay, Vice-Présidente de Sophos Europe Continentale, Moyen-Orient et Afrique. “Les pirates modifient constamment l’apparence des chevaux de Troie en fonction de leurs cibles. Ils deviennent donc plus difficiles à identifier”, poursuit-elle. Cette tendance illustre un phénomène récent: les cyber-criminels concentrent désormais leurs efforts sur des attaques plus discrètes mais très ciblées. “Les vers de messagerie sont peut-être sur le déclin, mais il est très improbable qu’ils disparaissent entièrement”, tempère néanmoins Annie Gay. Dans le top Ten des vers au mois d’avril, Netsky-P et Zafi-B occupent encore et toujours les deux premières places du classement avec respectivement 18,5% et 16,9% des virus constatés. “Il est incroyable que Netsky-P soit toujours aussi répandu après 25 mois d’existence. La responsabilité en revient entièrement à certains utilisateurs insuffisamment protégés contre les virus”, poursuit Annie Gay. “Malgré les importants efforts de formation sur les menaces informatiques, Netsky et Zafi continuent à sévir, au point que certains se demandent même si le lancement en 2007 du nouveau système d’exploitation Windows Vista de Microsoft suffira à en venir à bout”. Top 10 des virus en avril 2006 (en % des virus détectés) 1. 18,5%: Netsky-P 2. 16,9%: Zafi-B 3. 8,5%: Nyxem-D 4. 3,9%: MyDoom-AJ 4. 3,9%: Netsky-D 6. 3,6%: Mytob-FO 7. 2,8%: Mytob-C 8. 2,6%: Mytob-Z 9. 2,2%: Dolebot-A 10. 1,3%: Mytob-AS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur