Les conseils du bon docteur Gartner pour 2004

Cloud

Le cabinet d’études propose “Dix commandements” pour les responsables informatiques des entreprises

Voir plus loin que son… nez. Tel est le conseil stratégique du cabinet d’études Gartner qui a l’aube de 2004 publie ses recommandations (sobrement baptisées “Dix commandements”) pour l’année en matière d’informatique.

Les analystes du cabinet conseillent de se libérer des contraintes du court terme: “Compte tenu de la conjoncture, de nombreux directeurs informatiques n’ont approuvé que les projets dont le retour sur investissement s’inscrivait dans un délai de six mois maximum. Bien que cela puisse se traduire par des progrès à court terme, les entreprises doivent maintenant se consacrer de nouveau à des investissements plus stratégiques”. Pour le Gartner, il s’agit d’abord de faire migrer les systèmes d’information vers une architecture en temps réel grâce à des concepts de “virtualisation”. Des concepts encore inconnus de la plupart des entreprises. Investir dans Linux Par ailleurs, les entreprises doivent se doter de compétences mêlant à la fois organisation et technologie. “D’ici à 2005, plus de 25% des budgets informatiques d’investissement, dans au moins 70% des grandes et moyennes entreprises, seront orientés vers la transformation des organisations avec l’aide de partenaires extérieurs”. Traduction: des consultants de nouvelle génération seront nécessaires pour accompagner ces transformations. Enfin, le Gartner préconise dans ses “Dix commandements” de remplacer le ‘hardware’ et le ‘software’ trop âgé, sous peine de perte “d’agilité”. Cependant, le cabinet souligne l’incontournable maîtrise des coûts débutée en 2002. Gartner conseille donc d’investir dans Linux sur PC, le système d’exploitation en open-source. “La maturité grandissante de ces technologies constitue une bonne raison d’abandonner la politique d’attente”, expliquent les analystes. Microsoft sera content d’apprendre cela.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur