Les coordonnées de 6 millions de Coréens dans la nature

Sécurité

15 employés d’opérateurs et revendeurs télécoms sont poursuivis pour avoir détournés des fichiers de 6 millions de leurs compatriotes Sud-coréens, soit un internaute sur cinq – fichiers revendus illégalement à des sociétés de marketing et des spammeurs

Première alerte en juillet dernier? Un groupe de 7 contrevenants a revendu à une société de télémarketing un fichier de 920.000 abonnés de services mobiles. Ce fichier renfermait des informations personnelles -nom, numéro de mobile, adresse e-mail, ou modèle de téléphone.

La société de télémarketing a pu ainsi appeler les abonnés pour leur proposer de changer d’opérateur ou d’adopter de nouveaux services, rémunérant les contrevenants entre 52 et 130 dollars par vente, pour un gain non connu, mais estimé à 114.000 dollars pour l’un d’entre eux. L’affaire, révélée par le Chosun Ilbo, a fait grand bruit, et entraîné une vaste enquête au ‘pays du matin calme’, où l’on connaît l’intérêt de ses habitants pour les technologies de communication. Au final, 15 employés d’opérateurs télécoms coréens sont poursuivis. Ensemble, ils auraient constitué des fichiers d’abonnés, pour environ 6 millions de sud coréens, soit un internaute sur cinq, qu’ils auraient revendus, encaissant un gain minimal estimé à 360 millions de wons, soit 314.000 dollars. Le plus inquiétant provient d’un des suspects, qui aurait possédé un fichier illégal de plus de 5 millions d’utilisateurs de services mobiles, revendu à des sociétés de marketing. Il aurait tout particulièrement revendu un fichier d’adresses e-mails, dont le volume reste inconnu, à des spammeurs spécialisés dans le porno. Les internautes sud-coréens tendent le dos, et les autorités craignent des vagues massives de spam. C’est la première fois que des fichiers d’une telle ampleur sont piratés ! Et ne souriez pas, ça pourrait nous arriver aussi?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur