Les coûts de gestion des réseaux, priorité n.1 des DSI ?

Réseaux

Selon les résultats d’une étude réalisée par ICM Research pour le compte de Vanco, les réductions de coûts de gestion de leurs réseaux sont toujours en tête des priorités des directeurs informatiques

Plus des trois quarts (76 %) des directeurs informatiques considèrent que le coût le plus bas sur la durée du contrat constitue un facteur décisif dans leur décision d’externalisation, alors qu’ils étaient 48 % en 2005. C’est ce qui ressort de l’étude indépendante annuelle réalisée par ICM Research pour le compte de Vanco.

La couverture géographique occupe la deuxième place de ces facteurs de décision avec 31 % des voix, suivie par la capacité du service (25 %) et la fiabilité du réseau (23 %). De tous ces facteurs, la couverture géographique est celui qui a connu la plus forte hausse par rapport aux résultats de l’étude réalisée en 2005. La réduction des coûts figure également en tête des réponses (29 %) en ce qui concerne les priorités pour les deux prochaines années, suivie par la sécurité et l’augmentation de la bande passante avec respectivement 19 % et 12 %. L’étude de 2006 a mis en évidence le nombre croissant de directeurs informatiques qui se tournent vers l’externalisation pour les aider à gérer les coûts de leur réseau et à rester compétitifs et performants. Trois quarts des interrogés (74 %) ont recours à l’heure actuelle à l’externalisation de leur réseau de données contre 71 % l’an passé. Les fournisseurs de services arrivent à décharger les DSI de la gestion du réseau, comme le montre la baisse significative du nombre de directeurs informatiques qui gèrent leur réseau eux-mêmes. En 2005, la plupart des directeurs informatiques affirmaient qu’ils devaient consacrer un temps considérable à la résolution de problèmes liés au réseau qu’ils considéraient relever de la responsabilité du fournisseur de service. Seuls 19 % déclaraient ne pas avoir à passer de temps sur le réseau, chiffre qui est passé à 30 % dans l’étude de 2006. L’étude a également montré les principaux problèmes qui empêchent le fonctionnement optimal du réseau : – En ce qui concerne les problèmes qui ont eu un impact négatif sur la performance du réseau, près des deux tiers (60 %) des directeurs informatiques citent en premier lieu l’incapacité à identifier rapidement les incidents – en 2005, ils étaient 46%. -En deuxième position, avec 56%, apparaît l’incapacité à rétablir rapidement le service après une interruption. – Les problèmes de facturation enregistrent la plus forte hausse : ils occupaient la huitième position en 2005, mais sont cités par 43 % des interrogés en 2006, se plaçant ainsi au troisième rang. Les commentaires de Allen Timpany, p-dg de Vanco

Les directeurs informatiques subissent une pression de plus en plus grande pour contrôler les coûts du réseau, tout en restant compétitifs sur le marché et réactifs aux changements des besoins de l’entreprise. L’externalisation est une façon pour les entreprises d’exercer ce contrôle bien que les fournisseurs de services doivent être en mesure de fournir des services précis et flexibles pour justifier les dépenses et la confiance des clients. Avec l’augmentation de la criticité des coûts et de l’importance de la gestion du réseau, la fourniture de services spécifiques telle que la facturation va devenir de plus en plus critique pour que les directeurs informatiques puissent réaliser ces bénéfices.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur