Les cybercriminels font dans le caritatif!

Sécurité

En réalité, ils exploitent l’actualité et plus particulièrement les incendies qui frappent la Californie, pour détourner de l’argent, prévient l’éditeur Websense

Les équipes de recherche en sécurité du groupe américain qui sont basées à San Diego, ont détecté des agissements suspects.

Selon elles, des cybercriminels en ligne ont conçu des attaques afin de détourner l’argent des dons effectués en ligne en faveur des sinistrés des incendies de Californie.

Websense invite donc les internautes à faire quelques gestes simples pour s’assurer que les dons parviennent bien à leurs destinataires et à signaler aux autorités les sites Web douteux.

“Malheureusement, comme on a pu le constater lors de l’ouragan Katrina et d’autres catastrophes naturelles plus récentes, des délinquants tentent de détourner des fonds destinés aux victimes en créant des sites Web bidons de donation et en en faisant la publicité sur d’autres sites à fort trafic”, explique Dan Hubbard, vice-président de Websense, en charge des recherches en sécurité.

“Ces délinquants cherchent à profiter des réactions louables de solidarité et de compassion, au niveau local, national ou international. Websense surveille de façon très active les enregistrements de noms de domaine ou les “honeypots” pour e-mail et balaye le Web en permanence pour détecter ces sites suspects”poursuit Hubbard.

Websense conseille aux internautes qui font des dons en ligne de vérifier qu’il s’agit bien d’un organisme ou d’une association répertoriée. De prendre contact avec les associations en question plutôt que de cliquer dans un lien douteux envoyé par email.

Autre recommandation de l’éditeur : ne pas accepter d’invitation à chatter de la part d’inconnu, qui tentera vous renvoyer vers un site Web hébergeant des scripts malveillants destinés à vous dérober des informations confidentielles et sensibles, telles que vos coordonnées bancaires.

Enfin, de se méfier des enchères en ligne qui prétendent soutenir et financer une bonne cause.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur