Les dépenses de sécurité IT augmenteront de 4% en 2010

Sécurité

Le Gartner invite à provisionner jusqu’à 15% du budget sécurité pour prévenir les imprévus.

S’il y a un domaine que les entreprises évitent de négliger malgré la crise économique, c’est bien la sécurité de leur infrastructure. Selon une étude conduite en avril et mai 2009 par le cabinet Gartner auprès de 1000 responsables IT, les budgets consacrés aux applications de sécurité vont grossir de 4 % en 2010 et de 2,74 % pour les services du même acabit. Soit largement plus que les autres domaines applicatifs et services, estime l’analyste.

Les investissements devraient se concentrer autour de la gestion des informations et événements (SIEM pour security information and event management), la protection de la messagerie, le filtrage Internet et au provisionnement des utilisateurs. Les dépenses en matière de services tourneront autour de la gestion de solutions en ligne de type webmail et la conformité de tiers liés à la consultation et aux audits de vulnérabilité.

« A l’heure de la préparation des budgets 2010 de la sécurité, les entreprises devrait s’efforcer de parvenir à une vision réaliste des dépenses actuelles et reconnaître qu’il est peut-être impossible de mesurer toutes les dépenses liées à la sécurité », selon Ruggero Contu, analyste principal au Gartner. « Les entreprises devraient également reconnaître que de nouvelles menaces ou vulnérabilités pourraient nécessiter des dépenses de sécurité qui dépassent les montants alloués, et envisager de réserver jusqu’à 15 % du budget sécurité IT pour répondre aux risques potentiels et les incidences des imprévus. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur