Les déplacements professionnels sont en chute libre

Réseaux

« La crise oblige les professionnels à sortir de leur zone de confort », nous confiait récemment Red Hat. Ce constat touche également l’organisation des entreprises, qui exploitent les TIC afin de réduire leurs déplacements.

Une étude commanditée par Skype auprès du cabinet Redshift Research montre que plus de 60 % des PME européennes ont remplacé leurs déplacements à l’étranger par de nouveaux modes de communication.

Le courrier électronique reste l’outil le plus apprécié des professionnels (74 %), quoique le plus critiqué, car il ne permet pas de tenir une discussion en temps réel. Les appels téléphoniques restent également une valeur sûre (56 %). D’autres usages montent en flèche, comme les appels vidéo (32 %) et la messagerie instantanée (29 %). Bon point pour Skype, son offre de VoIP est plébiscitée par 20 % des personnes interrogées (73 % en Russie, un pays très friand de solutions vidéo).

« Contraintes de réduire leur budget déplacements, les entreprises doivent trouver de nouveaux moyens de communication et de collaboration pour être compétitives. En l’absence de réunions traditionnelles en tête à tête, elles doivent se doter de nouveaux outils. Dans ce contexte, l’essor météorique des communications vidéo n’est guère surprenant », déclare Stefan Oberg, vice-président de Skype for Business.

Les courriers électroniques et les appels téléphoniques classiques ne sont pas en mesure d’expliquer cette réduction soudaine des déplacements professionnels. Il semblerait donc que la téléconférence et la vidéo soient les éléments qui président à ce changement de cap de la part des entreprises.

Un bon point pour Skype, qui se démarque par la qualité de ses transmissions audio et vidéo. Toutefois, l’éditeur aura encore des efforts à faire avant de proposer une solution de conférence virtuelle à la hauteur de celles disponibles chez ses concurrents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur