Les députés s’abonnent à petits prix chez Orange

MobilitéRéseaux

Vainqueur d’un appel d’offres, Orange France a été chargé de fournir à l’Assemblée nationale des services télécoms, dont un forfait mobile illimité à prix très réduit à l’attention des députés.

À la suite d’un appel d’offres attribué au printemps à l’opérateur historique, Orange France fournit à l’Assemblée nationale des services Internet, mobiles et fixes en convergence, dont un forfait mobile illimité à prix réduit.

Les députés de la 14e législature (du 19 juin 2012 au 18 juin 2017) et leur collaborateurs (quatre par élu) bénéficient dans ce cadre d’un forfait mobile illimité pour la voix et les données en France, avec la possibilité d’une prise en charge lors d’une utilisation à l’étranger. Il peuvent également s’équiper d’un terminal (iPhone, Blackberry, Samsung Galaxy, etc.) auprès d’un unique opérateur : Orange.

Orange casse les prix

Grand compte, l’Assemblée nationale paie directement la facture et bénéficie d’un tarif de groupe qui n’a pas fait l’objet d’une communication de la part des parties concernées. Toutefois, d’après PC INpact, le forfait mobile « tout illimité » des députés serait facturé 20 euros par mois et par personne. Soit le tarif qu’offre Free Mobile ou B&You de Bouygues Telecom mais qu’Orange ne propose pas sur son offre sans engagement Sosh.

Ce tarif est similaire à celui de l’option « Business pour smartphone » proposée aux entreprises en complément d’une ligne mobile voix sur le site d’Orange Business Services. Quant à la solution voix/données « performance pro pour smartphone 24/7 » de l’opérateur, elle est habituellement facturée 69 euros hors taxes par ligne et par mois.

Le députés bénéficient donc d’un tarif exceptionnellement bas. La migration des lignes des 577 députés et de leurs proches collaborateurs, soit plus de 2800 comptes au total, a débuté.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur