Les deux faces des réseaux sociaux selon IBM

Cloud

Solution d’optimisation de la communication interne ou outil de marketing pour mieux vendre, l’usage des réseaux sociaux est désormais indispensables aux entreprises.

Pour ou contre les réseaux sociaux dans l’entreprise? A l’intérieur de l’organisation, les outils de mises en relations se présentent comme un moyen d’encourager les équipes et créer un environnement plus humain. A l’extérieur, il est vu comme un impitoyable moyen de chasser et manipuler les consommateurs.

C’est plus ou moins la vision qu’en donne Sandy Carter, experte en médias sociaux chez IBM (derrière le titre de vice president for social business and collaboration solutions, sales and evangelism), même si elle nuancera ces propos sur le dernier point. Une vision qui contredit totalement celle de nos lecteurs qui pensent en majorité que les réseaux sociaux constituent une perte de temps, selon les résultats d’un sondage en ligne.

Néanmoins, Sandy Carter sait de quoi elle parle. Après avoir dirigé les stratégies SOA et Websphere chez Big Blue, elle a écrit un livre sur les réseaux sociaux, est une championne des tweet et revendique pas moins de 4 millions de lecteur de son blog. « Nous regardons les tendances du marché et les réseaux sociaux sont partout, argumente-t-elle en rappelant que au début de l’Internet, les gens disaient que ça servait à se divertir avant, finalement, l’utiliser pour le business. Nous pensons que la même chose se passe avec les réseaux sociaux. »

Participez à notre enquête en ligne. Pour chaque formulaire rempli, NetMediaEurope (éditeur de Silicon.fr) verse un don de 5 euros aux Resto du coeur. Cliquez ici!

Suite de l’article page 2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur