Les développeurs gagnent plus d’argent avec BlackBerry qu’Android ou iOS

MobilitéOS mobilesPoste de travailSmartphones

À l’occasion de la BlackBerry DevConf Europe, le nouveau dirigeant de RIM, Thorsten Heins, pointe les avantages pour les développeurs de fournir des applications BlackBerry par rapport aux plates-formes concurrentes.

Comment stimuler les développeurs et les inciter à exploiter leurs talents pour l’environnement BlackBerry ? En comparant les chiffres. C’est notamment l’un des points abordés par Thorsten Heins, le tout nouveau PDG de Research In Motion (RIM) à l’occasion de l’ouverture de la BlackBerry DevCon Europe qui se tient à Amsterdam pour deux jours.

Le dirigeant met ainsi en avant le fait que les utilisateurs BlackBerry sont plus enclins à payer, en moyenne, les applications qu’ils téléchargent que ceux des environnements Android (selon le Yankee Group). Conséquence, les applications BlackBerry généreraient 40 % de revenus en plus qu’avec l’offre Android (selon Vision Mobile). Du coup, les développeurs seraient 13 % plus nombreux à avoir franchi les 100 000 dollars de revenus depuis la BlackBerry App World que par rapport à ceux qui postent leurs applications sur l’Android Market ou l’App Store (selon Evans Data Corp).

Faiblesse du catalogue applicatif

Thorsten Heins fait néanmoins semblant d’oublier que les utilisateurs tendent à s’éloigner de l’offre de RIM. Peut-être, justement, à cause de la faiblesse du catalogue applicatif (qui se voit rattrapé par le Windows Marketplace en à peine deux ans). D’où l’intérêt de stimuler les développeurs. Notamment avec de nouvelles technologies visant à simplifier les développements.

La BlackBerry DevCon est donc l’occasion de démontrer que le HTML5 est parfaitement supporté par l’environnement maison, tant smartphones que tablettes PlayBook. Ces dernières pourront d’ailleurs profiter, via les outils de développement maison, d’applications écrites directement en C/C++ afin d’exploiter pleinement le potentiel de la configuration matérielle. Enfin, les applications Android resteront exploitables sur la PlayBook via le BlackBerry Runtime.

Roadmap de BlackBerry 10

La BlackBerry DevCon sera par ailleurs l’occasion de présenter la roadmap de BlackBerry 10, le système qui unifiera smartphones et tablettes (BlackBerry OS et QNX) du Canadien. Plate-forme qui accuse néanmoins un lourd retard.

« Avec des outils de développement à la pointe, des processus rationalisés et un niveau élevé de support, nous facilitons plus que jamais la vie des développeurs en leur faisant profiter d’une solide expérience en développement pour la plate-forme BlackBerry et de possibilités de monétiser leurs offres de manière efficace », s’enthousiasme Alec Saunders, vice-président responsable des relations et écosystème développeurs. Souhaitons-lui d’être entendu.

Crédit photo @ Official-BlackBerry-Images


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur