Les directeurs financiers tiennent un rôle croissant en matière de cloud

Cloud

Lors du choix de solutions cloud, les services financiers des entreprises ont un rôle important, au détriment des DSI. Un phénomène qui ne touche toutefois que le cloud public.

Une étude menée par le cabinet Vanson Bourne pour le compte de Google montre que le rôle des directeurs financiers va être de plus en plus important dans le cadre de l’achat et de la gestion des services informatiques. Une opinion partagée par 35 % des décideurs financiers interrogés dans le cadre de l’étude.

Un phénomène accentué par le cloud, dont l’aspect « service » permet aux décideurs financiers de se placer – voire de s’imposer – dans la boucle de décision. Or, l’informatique « as a service » devient de plus en plus populaire dans les entreprises. 62 % des personnes interrogées indiquent avoir d’ores et déjà mis en place ou adopté des services en mode cloud. 87 % pensent que le cloud sera un élément stratégique essentiel pour leur entreprise au cours des 12 à 18 prochains mois.

« À ce jour, l’adoption du cloud computing par les entreprises a été largement gérée par la fonction informatique. Cependant, nous avons maintenant de plus en plus de discussions avec des directeurs financiers, des directeurs des opérations ou encore des directeurs généraux, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi », confirme Éric Haddad, directeur de Google Enterprise pour l’Europe du Sud.

Prise de pouvoir ?

Cette prise en main des services informatiques par les directeurs financiers, boostée par le cloud, était déjà mise en valeur par la dernière étude de BMC Software réalisée par Forrester. 72 % des personnes interrogées pensaient alors que le cloud public constituait souvent un moyen de court-circuiter le service informatique.

Toutefois, les choses sont différentes dans le cadre du cloud privé, où la DSI se transforme en centre de services, vendant ses offres aux autres branches de l’entreprise. Un moyen, de gagner en indépendance vis-à-vis des budgets informatiques, et donc – aussi – des services financiers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur