Les dirigeants confrontés à l’arrivée de l’iPad dans l’entreprise

CloudTablettes

Pour le cabinet Gartner, le débarquement de l’iPad dans l’entreprise n’est qu’une question de mois. Reste à définir une stratégie pour tirer parti du phénomène.

Loin du phénomène de mode et du marché de niche, l’iPad va débarquer dans l’entreprise. Si ce n’est pas par la volonté de la direction, ce sera par le biais des salariés qui emporteront l’ardoise «magique» sur leur lieu de travail. Le cabinet Gartner en est convaincu. L’analyste invite ainsi les dirigeants à préparer cette évolution. « Ce n’est habituellement pas le rôle d’un CEO de s’impliquer directement dans les décisions propres aux choix des produits technologiques mais l’iPad d’Apple est une exception, estime Stephen Prentice, vice-président au Gartner. C’est plus que le dernier gadget, et les CEO et principaux dirigeants d’affaires devraient aborder le sujet avec leur DSI si ce n’est déjà entrepris. » Une analyse que le cabinet détaillera à l’occasion du Gartner Symposium/ITxpo de Cannes (du 8 au 11 novembre) et de Sydney (16 au 18 novembre).

Pour le Gartner, les entreprises devraient initier, au minimum, un support type conciergerie pour un nombre limité d’utilisateurs clés, et de dégager un budget pour soutenir l’arrivée massive de l’iPad pour la mi- 2011. Quand bien même les organisations concentrent leurs services autour de l’environnement Windows. « Les organisations doivent reconnaître qu’il y a quelques bénéfices à tirer de ce type d’appareil dans le recrutement et la fidélisation [du personnel] », estime l’analyste. Autrement dit, l’iPad servira de produit d’appel pour attirer, et retenir, les meilleures compétences.

Le Gartner encourage même les dirigeants à promouvoir l’iPad par l’intermédiaire des équipes marketing et de développement produit qui seront alors chargées de démontrer aux salariés l’intérêt de la tablette d’Apple. Ce n’est pas un hasard si l’iPad est particulièrement mis en avant alors que les produits concurrents commencent à émerger, notamment les offres professionnelles type RIM PlayBook ou Cisco Cius. « L’iPad est actuellement bien en tête du peloton sur le marché en se taillant la part du lion », argumente Stephen Prentice. Apple pourrait donc bénéficier de son avance sur le marché des tablette tactile pour maintenir à bonne distance la concurrence.

Il est vrai que le succès de l’iPad est indéniable. Apple a déclaré en avoir vendu près de 4,2 millions lors des résultats de son quatrième exercice fiscal (dont, selon les estimations non officielles, 400.000 en France). Soit plus que les 3,89 millions de Mac. Selon Gartner, le marché de la tablette tactiles devrait atteindre les 19,5 millions d’unités en 2010, tirées par l’iPad. Des projections qui s’élèveront à près de 55 millions en 2011 et plus de 208 millions en 2014. L’iPad sera-t-il le cheval de Troie d’Apple pour pénétrer le monde de l’entreprise?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur