Les dix pertes insolites de données de Kroll Ontrack

Sécurité

Spécialisée dans la restauration des données, la société Kroll Ontrack  dévoile son classement annuel des dix pertes de données les plus insolites. Des chats aux vols planés en passant par la plongée sous-marine, tout y passe.

Comme chaque année, Kroll Ontrack présente les cas les plus incroyables de récupération de données rencontrés par la société en 2009. Grâce à un sondage effectué au sein de l’ensemble de ses laboratoires implantés à travers le monde, cette liste d’accidents représente des cas pour lesquels la société a pu récupérer des données parfois très endommagées.

En première position de ce classement figure le cas d’une perquisition menée dans un appartement. Le suspect a alors jeté du 12e étage un ordinateur portable contenant les preuves de sa culpabilité. Pas très funky. Après avoir ramassé les débris pour reconstituer le PC, les forces de l’ordre ont confié le disque dur à Kroll Ontrack pour en lire le contenu.

Quand ce n’est pas les hautes sphères, ce sont les profondeurs marines qui s’attaquent aux disques durs. La situation la plus incongrue revient sans conteste à cet ordinateur portable tombé d’un bateau en pleine mer et retrouvé après avoir passé six mois à 60 mètres sous l’eau. Là encore, Kroll Ontrack explique que « 99 % des données furent récupérées».

La société liste aussi les cas d’une altercation entre deux collègues dans une salle informatique, l’un des deux protagonistes heurta et endommagea (accidentellement ?) un disque serveur. Autre cas, celui d’un photographe professionnel, qui, au passage d’un ralentisseur, laissa choir depuis sa moto son appareil photo projetant dans la foulée la carte mémoire dans une flaque d’eau… Pas top.

La situation la plus « drôle » reste encore celle d’un homme d’affaires qui, en cherchant ses clés de voiture dans ses poches, posa son ordinateur portable sur le toit du véhicule. Une fois ses clés retrouvées, il s’en alla laissant, comme on l’imagine, son portable là où il l’avait posé.L’ordinateur finit son existence contre un mur après un joli (paraît-il) vol plané.

Enfin le cas le plus « mignon » s’avère être celui d’un chat qui avait pris pour cible le cordon secteur d’un disque dur externe. A force de jouer avec, le disque est tombé provoquant la perte des données enregistrées. Mais le chat fut épargné, c’est le principal.

Afin d’éviter que ne se répètent ces cas de pertes, le conseil est donc d’éviter la moto, les chats, le contact avec l’eau et les vols planés. En tout cas avec un disque dur. Et, on ne le répettera jamais assez, faire des sauvegardes régulières.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur