Les écarts de qualité entre moteurs de recherche diminuent

Régulations

Une étude analysant les résultats des trois géants du Web – MSN Search, Google et Yahoo Search – conclut à un égalisation dans les performances

Si Google reste de loin le premier moteur de recherche utilisé sur la Toile, ce n’est pas à cause de sa sobre page d’accueil ou parce que ses fondateurs sont des gens bien sympathiques. Longtemps, le moteur a écrasé la concurrence au niveau de la puissance et de la pertinence de ses réponses face à une requête donnée.

Mais peu à peu, la situation évolue. Les concurrents de Google font des pieds et des mains : ils investissent des milliards de dollars pour réduire leur retard. Un objectif critique surtout lorsqu’on s’appelle Microsoft ou Yahoo et que les liens sponsorisés se transforment en poules aux oeufs d’or. Les offensives de ces géants commencent donc à payer. En tout cas, en termes qualitatifs (pour l’audience, il faudra repasser plus tard…), si l’on en croit une étude du Benchmark Group pour le Journal du Net. L’étude évalue la qualité des réponses obtenues sur Google, Yahoo et MSN en effectuant plusieurs dizaines de requêtes similaires. Il a ensuite noté les performances des trois moteurs sur 10. Google affiche la meilleure performance avec une note de 7,51/10, en léger recul depuis un an. Le moteur reste le meilleur sur les scénarios de recherche simples (recherches courantes) avec 7,89/10. Il occupe également la tête du classement sur les recherches marchandes (7,58/10) et celles liées à l’actualité (8,57/10). Mais l’étude montre que Yahoo fait presque aussi bien avec une note globale de 7,47/10 (+0,67 point). Il sort du lot sur les scénarios complexes (recherches pointues), avec une note de 7,14/10. Les recherches de contenu le positionnent également sur la première marche du podium (7,49/10). Le moteur de recherche de Microsoft, MSN Search, affiche, lui, les progrès les plus sensibles avec une note de 6,8/10 (+1,34 point sur un an). Il propose le taux de liens non brisés le plus élevé (avec 9,40/10). En 2005, Google, Yahoo et MSN obtenaient respectivement 7,55, 6,8 et 5,46. Concernant les liens promotionnels, Yahoo échange sa place de deuxième avec Google (7,45/10 contre 6,89/10, alors que les notes étaient respectivement de 6,59 et 7,48 l’an dernier). “Yahoo délivre ainsi les publicités les plus pertinentes dans près de 75% des cas”, affirme l’étude. Microsoft peut mieux faire avec une note de seulement 5,79/10. En revanche, Google garde sa suprématie dans l’intégration (qualité de présentation) de ces liens promotionnels dans les pages de résultats.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur