Les économies de Seagate : 2.900 postes supprimés

Cloud

Le fabricant de disques durs peine à suivre la chute des prix du marché. Pour réduire ses coûts, il va supprimer 7% de ses effectifs

Difficile de réunir des informations précises sur les projets de Seagate Technology, dont le siège est installé au soleil, aux Iles Caïman !

Stephen J. Luczo, CEO du constructeur, a fixé les objectifs du groupe, qui affronte un marché de plus en plus concurrentiel où la guerre des prix fait rage : réduire de 5% le prix de chaque produit au cours du trimestre en cour, une réduction équivalente à celle réalisée au premier trimestre. Le fabricant de disques durs va, entre autres mesures, réduire ses effectifs de 2.900 postes, sur un total de 42.000 employés. Quelle sera la localisation de ces suppressions de postes ? Rien n’a encore transpiré ! Pour Seagate, les prix du marché du stockage personnel sont repartis à la baisse, après une période de stabilité, tandis que l’encombrement lui aussi diminue sur les PC de bureau (ou desktops). Les prévisions du constructeur pour le trimestre sont maintenues à 5,1 millions d’unités sur les serveurs et 14,5 millions sur les postes mobiles. En revanche, sur les desktops, elles sont révisées à la baisse, passant de 48 à 45 millions d’unités. Un paradoxe alors que les fabricants d’ordinateurs claironnent la reprise du marché ! La suppression de 7% de ses effectifs devrait entraîner une charge de 50 millions de dollars sur ce trimestre, mais permettra de réaliser une économie de 150 millions de dollars sur l’exercice.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur