Les écrans plats embarrassent l’immobilier

Régulations

Avec l’arrivée des écrans plats de plus en plus grands, les architectes
américains revoient leur copie

L’Amérique, ses grands espaces, ses maisons en bois? surdimensionnées par rapport à la veille Europe qui ne dispose pas d’autant de place. Et pourtant, ce gigantisme a ses limites !

Tant que les écrans de télévision se contentaient d’une diagonale somme toute raisonnable, même en 16/9, le dessus d’une commode suffisait. Avec l’arrivée des écrans plats, du 27 pouces (68 cm) au 32 pouces (81 cm), il a fallu commencer à revoir l’organisation du salon, pousser les meubles, et même souvent virer l’armoire héritage de grand-mère !

Mais avec l’arrivée des écrans extra larges, du 65 pouces (164 cm) au 75 pouces (190 cm), et plus, le bricolage de l’aménagement du salon commence à montrer singulièrement ses limites. Ce n’est plus une place sur un mur qu’il faut rechercher, mais quasiment le mur entier qu’il faudra désormais réserver à la télévision !

Sans parler de la profondeur de la pièce, car on ne regarde pas un 32 pouces et un 70 pouces à la même distance. Il faut dans ce dernier cas prévoir une distance d’au moins 10 pieds (la mesure anglaise, pas du 42 fillette?) soit au minimum 3,5 mètres !

Or, les écrans de très grande taille sont pour demain? Inabordables financièrement aujourd’hui, les experts prévoient qu’ils deviendront une taille standard dès 2009. Autant dire dès demain.

Voilà qui inquiète (vraiment ?) les promoteurs et constructeurs immobiliers américains. Car il n’y a pas que la surface du mur et la profondeur de la pièce destinée à accueillir la télévision qu’il faut désormais prendre en compte, il faut aussi penser emplacement des portes et placards, et ensoleillement?

Alors apparaissent aujourd’hui de nouveaux projets immobiliers et design architecturaux qui prévoient dès l’origine une pièce spécifique pour accueillir la télévision. A ce titre, les services de déménagement pourraient aussi y trouver leur compte !

Pour les autres, c’est trop tard, car inévitablement avec la baisse régulière du prix des écrans plats (et en plus 20 % à 40 % moins cher en Amérique du Nord qu’en Europe…), tout le monde ou presque finira par y passer et par virer l’armoire de mémé et la bibliothèque du tonton !

Et pour la vieille Europe ? Il sera plus difficile de trouver de la place pour construire une pièce dédiée à la télévision. Dans le couloir peut-être ?

Surface des pièces et ondes radio Ce phénomène ne touche pas seulement la télévision?Avec la multiplication des connexions sans fil et l’adoption du ‘media center‘, l’informatique de salon, les fabricants d’électronique doivent eux aussi revoir leur copie.Ainsi, chez Intel, un composant Wi-Fi ne portera pas ses ondes radio à la même distance en Europe (surface plus réduite donc couverture plus réduite) qu’aux Etats-Unis où les ondes risquent moins de se croiser et où la surface habitable d’une maison est au moins 50 % plus grande.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur