Les écrans plats pénalisent LG

Cloud

Comme Philips, le fabricant voit son bénéfice fondre comme neige au soleil à cause de ces satanés écrans LCD

Les jours se suivent et se ressemblent pour les géants de l’électronique grand public. Après Philips, c’est au tour de LG d’annoncer des résultats en forte baisse suite aux difficultés rencontrées sur le marché des écrans plats.

Le géant sud-coréen annonce un bénéfice net trimestriel en baisse de 86%, à 83,2 milliards de wons pour le trimestre au 31 mars, contre un chiffre record de 584,7 milliards un an auparavant. Le bénéfice d’exploitation a reculé de 31% à 279,8 milliards de wons. LG souffre de l’engorgement actuel du marché des écrans plats, dû à la faiblesse de la demande et à une baisse continue des prix. Sa coentreprise avec Philips (LG.Philips) annonce au titre du premier trimestre une perte nette de 79 milliards de wons (voir notre article). Pour autant, les analystes estiment que le secteur va se redresser après sa dépression du deuxième trimestre 2004. “Nous nous attendons à une reprise des prix des écrans LCD au second semestre de cette année, du fait d’un accroissement de la demande de téléviseurs à écran plat”, écrit LG. Philips dans un communiqué. Par ailleurs, la hausse du won par rapport au dollar augmente le prix des produits LG à l’étranger alors que la société réalise près de 80% de son chiffre d’affaires à l’exportation. Sur le marché des téléphones mobiles, ce n’est pas non plus la fête. LG a vendu au premier trimestre 11,1 millions de combinés, contre 13,9 millions au quatrième trimestre. Cette baisse est notamment due aux écoulements de stocks des opérateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur